Programme 2015

Platine

Principal

Médiatique

Mésures vertes

Or

Le lundi 30 mars 2015

18 h – 21 h
SOIRÉE IMMOBILIÈRE DE L’IDU

NOUVEL EMPLACEMENT – LE WINDSOR (1170, rue Peel)

La plus importante soirée annuelle de réseautage de l’industrie immobilière – 600 décideurs y seront présents.

Le mardi 31 mars 2015

7 h
INSCRIPTION ET DÉJEUNER CONTINENTAL

8 h
INTRODUCTION

Mario Lefebvre

Mario Lefebvre, Président-directeur général, IDU Québec

MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE

Sylvain Cossette

Sylvain Cossette,Vice-président exécutif et chef de l’exploitation, FPI Cominar


8 h 05
PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : LES CONSÉQUENCES DE LA BAISSE DU PRIX DU PÉTROLE, LA REPRISE AMÉRICAINE, LES DÉFIS DE L’EUROPE ET AUTRES TENDANCES

Une présentation approfondie sur les fondements de l’économie canadienne en général et la performance potentielle du Québec. Quelles sont les conséquences, pour le Canada, de la forte baisse du prix du pétrole, en 2015? Quelles sont les perspectives, au cours des douze prochains mois, en ce qui concerne la croissance économique, la croissance de l’emploi, l’inflation, les taux d’intérêt et les prix des produits de base? Avec quelle vigueur la reprise américaine se maintiendra-t-elle en 2015? Qu’en est-il des conditions économiques en Europe, en Chine et dans les autres principaux marchés en expansion? Quelle est l’incidence de ces tendances sur le Canada? Quelles sont les conséquences potentielles pour l’économie du Québec?

François Dupuis, Vice-président et économiste en chef, Mouvement Desjardins


8 h 35
COMMENT LE MARCHÉ DE MONTRÉAL PERFORMERA-T-IL EN 2015?

Comment les principales bases économiques performent-elles actuellement dans le marché de Montréal? Comment les perspectives de Montréal se comparent-elles à celles des autres grandes villes canadiennes? Quand on examine les principales bases économiques, quelles sont les perspectives pour les moteurs de l’économie montréalaise et pour le marché immobilier résidentiel?

Mario Lefebvre, ancien Directeur du Centre des études municipales, Conference Board du Canada


9 h
QU’EN EST-IL DE LA PERFORMANCE DU MARCHÉ IMMOBILIER À MONTRÉAL ?

Un survol des marchés des immeubles de bureaux, industriels, de commerce de détail et multi-résidentiels à Montréal au cours de la dernière année. Quelle a été l’importance des activités de développement? Où se situent les taux d’inoccupation et les taux d’actualisation en ce moment? Quels sont les principaux facteurs démographiques et d’investissement qui influencent le marché? Quelles sont les perspectives pour 2015?

Marie-France Benoit

Sylvain Leclair

Marie-France Benoit, Directrice principale, Altus InSite, division de Groupe Altus
Sylvain Leclair, Vice-président exécutif, Québec, Groupe Altus


9 h 25
INFRASTRUCTURE: L’AVENIR DES TRANSPORTS DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL

Un élément essentiel à l’essor de l’économie et de la croissance d’une région métropolitaine est d’être doté d’une infrastructure qui répond aux besoins des personnes et du commerce, et qui favorise la circulation des biens, des services et des personnes. Il y a une intense activité qui s’amorce actuellement dans la Grande région de Montréal autour des projets de transport, et en particulier des projets de transport en commun. Cette séance fera un survol de l’avancement de certaines de ces initiatives, tel que le SLR du pont Champlain, et examinera quelques-uns des mécanismes novateurs qui émergent dans les villes pour financer ces types de projets. La présentation mettra également l’accent sur les possibilités de développement qui seront créées autour des projets de transport en commun, dans la région de Montréal.

Ludwig Desjardins

Daniel Toutant

Conférenciers:
Ludwig Desjardins
, Directeur, Planification stratégique par intérim, Agence métropolitaine de transport

Daniel Toutant, Président, COSIME


10 h 10
RAFRAÎCHISSEMENTS

10 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2 ou A3)
Séance A1:
LES OPPORTUNITÉS ET LES DÉFIS DU MARCHÉ DES ESPACES DE BUREAU DE MONTRÉAL : SE DIRIGE-T-IL VERS DES CONDITIONS FAVORABLES AUX LOCATAIRES?

Cette séance examinera la performance et les perspectives du marché des immeubles de bureaux de la Grande région de Montréal. La discussion débutera avec quelques indications quant aux perspectives du secteur de l’immobilier d’entreprise dans le contexte actuel. Comment les marchés du Centre-ville, du Centre-de-l’Île et de la banlieue se font-ils concurrence? Pourquoi la Standard Life et Visa Desjardins se déplacent-ils hors du centre-ville au moment où d’importants projets de nouveaux immeubles de bureaux et de réaménagement sont en cours dans le cœur de la ville? Que recherchent les locataires dans chacun de ces sous-marchés? Comment l’accessibilité aux travailleurs du savoir, au transport en commun et les considérations concernant les lieux de travail flexibles et la qualité de vie sont-elles soupesées, par rapport aux facteurs tels que l’emplacement, les coûts et un intérêt pour les nouveaux immeubles? Quels sont les exemples les plus éloquents en termes d’innovation en milieu de travail? À quels défis les immeubles plus anciens sont-ils confrontés dans ce marché? Qu’est-ce qui engendrera la croissance et l’augmentation de la demande dans le marché des espaces de bureaux? Sommes-nous maintenant dans un marché favorable aux locataires? Que se produira-t-il vraisemblablement dans ce marché en 2015, et au-delà?

Janina Francescutti

Vincent Chiara

Sandra Neill

Peter Picciola

André Plourde

Animatrice:
Janina Francescutti,
 Associée directeur, Brookfield Financial

Panel:
Vincent Chiara, 
Président, Groupe Mach Inc.
Sandra Neill, Stratège en environnement de travail et designer d’intérieur, Associée, Lemay
Peter Picciola, Vice-président, Location de bureaux – Québec, Ivanhoé Cambridge
André Plourde, Président, Groupe immobilier (Montréal . Québec)


Séance A2:
FINANCEMENT PAR EMPRUNT: IL N’Y A PAS DE PÉNURIE DE CAPITAL, MAIS LE CRÉDIT SE RESSERRE-T-IL? DANS QUELLE DIRECTION LES ÉCARTS SE DIRIGENT-ILS?

Une table ronde qui portera sur le marché des capitaux et examinera ce à quoi les emprunteurs peuvent s’attendre pour le reste de 2015, et au-delà. Qui sont les prêteurs les plus actifs? Au-delà des grandes institutions financières, les grandes caisses de retraite et les compagnies d’assurance vie, dans quelle mesure les autres sources d’emprunt, y compris les fonds d’investissement privés, les petites banques, les sociétés de placement hypothécaire et les autres prêteurs non bancaires, sont-elles actives dans le marché de Montréal? En quoi leurs stratégies diffèrent-elles? Comment sont-ils susceptibles d’évaluer une transaction et d’y attribuer un prix dans ce marché? Quelles catégories d’immeubles les prêteurs évitent-ils? Envers quelles catégories réduisent-ils leur exposition ou pour quelles catégories augmentent-ils leurs prix? Qu’en est-il de la disponibilité du financement mezzanine et d’autres sources secondaires de financement? Comment leurs prix sont-ils fixés? Dans quelle mesure le financement dit « sans recours » et l’activité des titres adossés à des créances hypothécaires augmentent-ils? Des études de cas de transactions réelles, y compris certains petits projets, seront examinées au cours de la discussion. À quel point les prêteurs sont-ils inquiets à propos du marché du logement? À quels défis le financement des projets à usage mixte fait-il face?

Benoit Cyr

René Demers

Ross Di Vita

Martine Gaudreault

Lyne Roy Payette

Robert St-Pierre

Animateur:
Benoit Cyr,
 Vice-président et chef des finances, FPI BTB

Panel:
René Demers, 
Vice-président associé, Financement immobilier, Banque Nationale du Canada
Ross Di Vita,Vice-président adjoint et directeur régional, Service des hypothèques, Succursale de Montréal, Manuvie
Martine Gaudreault, Vice-présidente, Financement immobilier, Québec et Est du Canada, Otéra Capital
Lyne Roy Payette, Vice-présidente, Hypothèques commerciales, Desjardins Gestion d’actifs
Robert St-Pierre, Vice-président adjoint, Québec, Financière First National SEC


Séance A3:
LE POINT SUR LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DU MARCHE MULTI-RÉSIDENTIEL : LES CONDOMINIUMS, LES APPARTEMENTS EN LOCATION ET LOGEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES

Cette séance apportera des éclaircissements quant aux principaux éléments du marché du logement à Montréal. L’état actuel du marché des condominiums sera examiné. Y a-t-il eu de la construction excessive dans ce segment du marché? Qu’est-ce qui devra se produire pour que le développement de condominiums se poursuive au cours de 2015? Qui seront les acheteurs les plus actifs? Quel est l’état du marché locatif actuellement? Le marché des condominiums aura-t-il des implications pour le secteur multi-résidentiel, par exemple une réduction de la demande pour des logements, lorsque les locataires deviennent propriétaires? Les appartements locatifs construits sur mesure sont-ils rentables? Les données démographiques démontrent continuellement la croissance du nombre de personnes âgées, d’autant plus que les premiers baby-boomers atteignent la fin soixantaine. Le marché des logements pour personnes âgées représente-t-il finalement une opportunité intéressante?

Marc Hétu

Mathieu Collette

Kervork Meterissian

Louis-Joseph Papineau

Tyler Seaman

Animateur:
Marc Hétu, 
Vice-président, CBRE Limitée

Panel:
Mathieu Collette, 
Directeur, Étude de marché du condo, Groupe Altus
Kevork Meterissian, 
Vice-président, exploitation, divison multi-résidentielle, Société de gestion COGIR 
Louis-Joseph Papineau, 
Vice-président, Développement et construction, Corporation Proment
Tyler Seaman, Vice-président, hôtels et multi-résidentiel, Oxford Properties Group


11 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2 ou B3)
Séance B1:
LA REVITALISATION DE LA RUE SAINTE-CATHERINE: UNE ÉTUDE DES PROJETS ENVISAGÉS PAR LES SECTEURS PUBLIC ET PRIVÉ

La rue Sainte-Catherine, à Montréal, est l’une des rues les plus célèbres et les plus importantes au Canada. Traversant la ville d’est en ouest sur 15 kilomètres, la rue Sainte-Catherine est bordée de centaines de commerçants, dont des grands magasins, et de nombreux restaurants qui font la fierté de Montréal depuis plus d’un siècle. Cette séance examinera les défis et les opportunités auxquels font face les propriétaires, les détaillants, la Ville de Montréal et les autres parties prenantes, en ce qui concerne la revitalisation de cette importante artère commerciale et publique. Quels sont les principaux projets qui seront entrepris par les promoteurs privés? Quel sera le niveau d’investissement déployé simultanément par les autorités municipales? Quelles conditions gagnantes sont nécessaires pour que les travaux soient effectués avec succès et en maximisant les avantages de ces investissements?

Johanne Marcotte

Jean-François Grenier

Céline Huot

Isabelle Lebrun

Manon Parisien

Animatrice:
Johanne Marcotte, 
Présidente sortante, CREW Mtl, Directrice, Centre Eaton de Montréal, Complexe Les Ailes & 1500 Université

Panel:
Jean-François Grenier,
 Directeur principal, Groupe Altus
Céline Huot, Directrice, Stratégie et communications, Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Isabelle Lebrun, Chef de projet, Grand projet rue Sainte-Catherine Ouest, Ville de Montréal
Manon Parisien, Vice-présidente principale & chef de l’exploitation, Consultants Immobiliers Aurora Inc.


Séance B2:
ÉTUDES DE CAS DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET D’INTENSIFICATION À USAGE MIXTE UNIQUES : QUELS SONT LES FACTEURS CLÉS QUI RENFORCENT CES TENDANCES?

L’activité de développement dans les centres-villes continue à balayer les villes canadiennes. Montréal ne fait pas exception à la règle, comme en fait foi le grand nombre de développements à usage mixte en construction actuellement sur l’île. Il n’est plus à démontrer que les villes qui réussissent ont besoin d’un cœur dynamique à usage mixte où les gens se rassemblent et où le commerce, la culture, les loisirs, le divertissement, l’éducation et l’inspiration se rencontrent. Cette séance examinera plusieurs études de cas de grands projets à Montréal qui comportent des caractéristiques uniques. Quel type de projets et d’immeubles innovants sont en construction actuellement à Montréal? Quels sont les facteurs clés responsables de la croissance des formats à usage mixte? Comment le concept de « travailler, vivre, jouer et apprendre » s’applique-t-il au marché du centre-ville de Montréal? Quels sont les défis associés à la création d’un projet à usage mixte et à sa structure de détention que les développeurs doivent comprendre?

Brian Fahey

Carole Handfield

Mathieu Jobin

Anthony O’Brien

Jacques Vincent

Animateur:
Brian Fahey
, Président, Fahey et associés Inc.

Panel:
Carole Handfield, 
Chargée de projet, Fonds immobilier de solidarité FTQ
Mathieu Jobin, Directeur général, Associé, Devimco Immobilier
Anthony O’Brien, Directeur général principal, Amérique du Nord, Groupe Jesta
Jacques Vincent, Président, Prével

Séance B3:
LE MARCHÉ IMMOBILIER INDUSTRIEL : QUELLES SONT LES TENDANCES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT, DE LOCATION ET D’INVESTISSEMENT?

Au cours de 2014, l’immobilier industriel est revenu sur la bonne voie dans l’ensemble du Canada. Cette séance débutera par un bref examen de la performance de cette catégorie d’immeubles dans la Grande région de Montréal, y compris les tendances actuelles et anticipées en matière d’investissement, de taux d’inoccupation et d’absorption, et de loyers effectifs nets. Une discussion comparative suivra au sujet des marchés situés à l’extérieur de l’île (par exemple, la Rive-Sud et Laval), par opposition aux défis auxquels sont confrontés les marchés plus matures situés plus près du centre-ville (par exemple, Saint-Laurent, Pointe-Claire, Lachine et l’Est-de-l’Île). Quel est le moteur de la demande pour les nouveaux développements, en particulier pour le marché de la logistique? Quel est le statut du grand port intérieur intermodal? Que nous réserve l’avenir des anciens immeubles industriels et qu’en est-il du repositionnement des immeubles désuets? Peuvent-ils être vendus à prix élevé aux investisseurs qui ont des projets de réaménagement ou de redéveloppement? Quelles sont les perspectives pour le marché industriel de Montréal quant à la location, l’investissement et le développement, au cours des 12 prochains mois?

Erik Charton

Ryan Houfek

Michael Jager

Gil Kastner

Thierry Lessoil

Animateur:
Erik Charton
, Vice-président principal, JLL

Panel:
Ryan Houfek, 
Vice-président adjoint, Intermodal Marketing, CSX Transportation 
Michael Jager, 
Directeur développement des affaires, Le Groupe Montoni
Gil Kastner, 
Vice-président, Location et développement des affaires, Société immobilière Landmark inc.
Thierry Lessoil, 
Directeur général, Immobilier, Financière Sun Life

12 h 35
DÎNER
RAFRAÎCHISSEMENTS

13 h 35
CONFÉRENCIER D’HONNEUR : MA VISION POUR L’AVENIR DE MONTRÉAL

Louis Vachon, Président et chef de la direction, Banque Nationale du Canada


14 h 15
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2 ou C3)
Séance C1:
LE NOUVEAU VISAGE DU MARCHÉ DE VENTE AU DÉTAIL À MONTRÉAL : LES FORMATS URBAIN, L’ACTIVITÉ EN BANLIEUE, L’ABANDON DE TARGET, LA LOCATION ET LE DÉVELOPPEMENT

Cette séance examinera le marché de la vente au détail de la Grande région de Montréal, du point de vue des investisseurs, des promoteurs, des locataires et des consommateurs. Quels sont les changements majeurs qui émergent en ce moment, par rapport aux centres commerciaux traditionnels, et qui affectent ce marché dynamique, en constante évolution? Quel est l’impact du commerce électronique et des achats en ligne? Dans quelle mesure les centres commerciaux émergent-ils comme des entités multi-facettes avec des composantes de divertissement, résidentielles et autres? Quelles sont les grandes tendances du commerce de détail en milieu urbain pour répondre aux besoins des consommateurs du centre-ville? Ces tendances suivent-elles le rythme du développement résidentiel et à usage mixte, ou existe-t-il encore des opportunités? Quels sont les nouveaux détaillants qui ont fait leur entrée dans ce marché, ou qui le feront sous peu? Quels seront les impacts de l’abandon de Target sur des centres commerciaux spécifiques et sur l’ensemble du marché canadien? De quelle manière le marché de la location absorbe-t-il le nouvel espace? Cette séance examinera également la compétitivité croissante des détaillants basés au Québec et tentera d’expliquer cette tendance.

Julie Martineau

Michel Brouillard

Eric Foster

Norma Howieson

Ben Labrecque

Animatrice:
Julie Martineau,
 Vice-présidente, Montréal, Cushman & Wakefield Inc.

Panel:
Michel Brouillard, 
Vice-président, Location, Oxford Properties Group
Éric Foster, Vice-président exécutif, Location, Carbonleo
Norma Howieson, Vice-présidente adjointe, Location, Westcliff Management Ltd.
Ben Labrecque, Vice-président, Services clients, Oberfeld Snowcap Inc.


Séance C2:
CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT : L’ÎLE DE MONTRÉAL VS. RIVE-SUD VS. LAVAL

Cette séance offrira quelques aperçus et comparaisons de plusieurs des sous-marchés de la Grande région Montréal. Quelles sont les principales raisons pour lesquelles les marchés de la Rive-Sud et de Laval sont aussi vigoureux? Comment le marché du Centre-ville de Montréal se compare-t-il avec celui du Centre-de-l’Île et ceux des banlieues? Pourquoi la création d’emploi est-elle deux fois plus forte sur la Rive-Sud? Dans quelle mesure le processus d’approbation municipale varie-t-il entre les différentes juridictions? Ces différences attirent-elles les investisseurs ou les gardent-ils à une certaine distance? Comment chacun des sous-marchés se comparent-il aux autres, du point de vue des classes d’immeubles : bureau vs industriel vs marché de détail vs multi-résidentiel? Ces tendances sont-elles susceptibles de perdurer au cours de 2015, et au-delà?

Michel Bouchard

Cameron Charlebois

Tom Godber

Michel Grennan

Andrew Maravita

Stéphane Tremblay

Animateur:
Michel Bouchard,
 Vice-président principal, Opérations, Carbonleo

Panel:
Cameron Charlebois, 
Président, GPMC Montréal inc.
Tom Godber, 
Associé, Avison Young
Michel Grennan, 
Président, Cosoltec
Andrew Maravita, 
Directeur général, Région de Montréal, Colliers International
Stéphane Tremblay, Associé, Développement urbain, Lemay+DAA


Séance C3:
L’INVESTISSEMENT À MONTRÉAL : L’ENGOUEMENT DÉMONTRÉ PAR LES INVESTISSEURS L’AN DERNIER DEMEURERA-T-IL AUSSI VIF EN 2015 ? QUI SERONT LES ACHETEURS ET QUE RECHERCHERONT-ILS ?

Cette séance présentera un débat entre experts sur l’activité d’investissement dans le marché montréalais. La séance débutera par un bref aperçu de certaines transactions phares des douze derniers mois. Le panel abordera une série de questions, dont les suivantes : quels ont été les principaux défis lors des acquisitions réalisées dans ce marché? Quelles sont les différences entre les problèmes rencontrés par un investisseur institutionnel, un fonds de capital d’investissement ou un fonds de placement immobilier lors de l’acquisition d’immeubles, en ce moment? Sommes-nous à un point où il y a tout simplement trop de liquidités disponibles sur le marché? Quel sera le niveau des taux d’actualisation d’ici la fin de l’année 2015, par rapport aux prix actuels? Quelle catégorie de propriété est la plus attirante et fournira possiblement les meilleurs rendements? Est-il possible de créer de la valeur en acquérant des sites et des immeubles moins attrayants et en y décelant un potentiel que personne d’autre ne voit? Comment les tendances d’investissement à Montréal se comparent-elles avec celles des autres grands marchés canadiens?

Armand Des Rosiers

Todd Bechard

Elias Benhamou

Trevor Blakely

Ryan Robison

Marie-Josée Turmel

Animateur:
Armand Des Rosiers
, Directeur général, RBC Marchés des Capitaux Groupe Immobilier

Panel:
Todd Bechard, 
Vice-président exécutif, Acquisitions, FPI Cominar
Elias Benhamou, Associé principal, Davies Ward Phillips & Vineberg S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Trevor Blakely, Président-directeur général, Forgestone Capital Management
Ryan Robison, Premier vice-président, Acquisitions, Bentall Kennedy (Canada) LP
Marie-Josée Turmel, Première directrice, investissements immobiliers, Investissements PSP
RAFRAÎCHISSEMENTS
L’INVESTISSEMENT À MONTRÉAL : L’ENGOUEMENT DÉMONTRÉ PAR LES INVESTISSEURS L’AN DERNIER DEMEURERA-T-IL AUSSI VIF EN 2015 ? QUI SERONT LES ACHETEURS ET QUE RECHERCHERONT-ILS ?

15 h 20
TABLE RONDE DES DÉCIDEURS : LE MOT DE LA FIN QUELS SONT LES DÉFIS, LES STRATÉGIES ET LES OCCASIONS À SAISIR POUR 2015 ET LES ANNÉES À VENIR, DU POINT DE VUE DES FPI, DES FONDS DE PENSION ET DES INVESTISSEURS PRIVÉS

Cette séance réunira des dirigeants du secteur immobilier et institutionnel. Ils parleront de leur perspective quant aux bases du marché immobilier pour 2015 et pour les années suivantes. Ils donneront donc leurs prévisions pour les 12 prochains mois, et partageront leur réflexion stratégique pour l’avenir. Parmi les autres questions abordées, notons:

  • Quels sont les principaux défis, tendances et risques pour les investisseurs, les propriétaires et les promoteurs d’immeubles de bureaux, de vente au détail, industriels et multi-résidentiels dans le marché montréalais ?
  • Les enjeux politiques des dernières années ont-ils toujours un impact ou non ?
  • Jusqu’à quel point peut-on dire que l’économie est sur la voie de la reprise?
  • Où sommes-nous rendus dans le cycle ? Y a-t-il un décalage trop important entre les bases des activités d’investissement et de location ? À quoi pouvons-nous nous attendre en ce qui concerne le niveau des investissements et des transactions, au cours de l’année à venir ?
  • Quelles sont les principales différences entre les stratégies des FPI et celles des fonds de pension et des investisseurs privés ?
  • Quelles classes d’actifs et de transactions offriront vraisemblablement les meilleurs rendements possibles en 2015
  • Étant donné l’intensité du développement immobilier que connaît actuellement Montréal, y a-t-il une surabondance de produit sur le marché ?
  • Vous attendez-vous à ce que certaines problématiques surviennent dans les marchés de la dette et des capitaux au cours des 12 prochains mois ?
  • Comment pouvons-nous faire croître les loyers des locaux à bureaux et des locaux commerciaux et industriels dans le marché actuel?

Sylvain Cossette

Normand Bélanger

Tom Burns

Richard Hylands

Claude Sirois

Animateur:
Sylvain Cossette,
Vice-président exécutif et chef de l’exploitation, FPI Cominar

Panel:
Normand Bélanger, 
Président-directeur général, Fonds immobilier de solidarité FTQ
Tom Burns, Vice-président exécutif et chef de l’exploitation, Allied Properties REIT
Richard Hylands,
 Président, La corporation immobilière Kevric
Claude Sirois, Cochef de l’Exploitation, Centres commerciaux – Canada et vice-président exécutif, Québec, Ivanhoé Cambridge


16 h 20
RÉCEPTION ET RÉSEAUTAGE