Programme 2017

Platine

Principal

Média

Mésures vertes

Or

Lundi le 27 mars 2017

18 h 00
LA GRANDE SOIRÉE IMMOBILIÈRE DE L’IDU, PROPULSÉE PAR MONTONI

La plus importante soirée annuelle de réseautage de l’industrie immobilière – 700 décideurs y seront présents.

Le Windsor (1170, rue Peel, Montreal)
18 h à 21 h

Un billet doit être acheté pour cet événement.


Mardi le 28 mars 2017

7 h 15
INSCRIPTION ET DÉJEUNER

8 h 00
INTRODUCTION

Conférencier:
André Boisclair, 
Président- Directeur général, Institut de développement urbain du Québec

MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE

Présidente du Forum:
Danielle Lavoie, 
Vice-présidente principale et directrice du portefeuille, Est du Canada,La Corporation Cadillac Fairview Limitée


8 h 05
PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : LES CONSÉQUENCES DE LA BAISSE DU PRIX DU PÉTROLE, REPRISE AMÉRICAINE, LES DÉFIS DE L’EUROPE ET AUTRES TENDANCES

Une présentation approfondie sur les fondements de l’économie canadienne en général, et la performance escomptée, au Québec. Quelles sont les perspectives, au cours des douze prochains mois, en ce qui concerne la croissance économique, la croissance de l’emploi, l’inflation et les taux d’intérêt? Qu’en est-il du prix des produits de base et du pétrole? Avec quelle vigueur la reprise américaine se maintiendra-t-elle en 2017?  Comment les perspectives de Montréal se comparent-elles à celles des autres grandes villes canadiennes?  Quelles sont les perspectives pour les moteurs de l’économie montréalaise, pour le marché immobilier résidentiel et pour la croissance économique de la région métropolitaine?

Matthieu Arseneau, Économiste principal, Banque Nationale Marchés financiers


8 h 35
LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE MÉTROPOLITAIN : QUEL SERA L’IMPACT DE CE RÉSEAU DE TRANSPORT EN COMMUN DE CALIBRE MONDIAL SUR LA VILLE DE MONTRÉAL?

Comptant 24 stations et au coût de 5,5 milliards $, ce système ferroviaire rapide empruntera quatre corridors et s’étendra sur 67 kilomètres. Ce réseau desservira plusieurs villes de la grande région de  Montréal et sera le troisième plus vaste réseau de transport automatisé, après le métro de Dubaï et le SkyTrain de Vancouver. Ce projet permettra de doubler la longueur du réseau ferroviaire de transport en commun desservant Montréal. Il comblera un manque en offrant un système de transport en commun rapide reliant des zones de service où la plupart des gens utilisent la voiture—ou composent avec de longs trajets en bus ou en train de banlieue—pour se rendre au centre-ville. Le projet comblera également la nécessité de relier un système rapide sur rail au pont Champlain, et devrait compter 150 000 utilisateurs dès l’année de sa mise en service. Cette séance fournira un aperçu de ce projet porteur et illustrera comment le projet favorisera de grandes opportunités pour le développement lié au transport collectif.

Véronique Alepin

Mario Monette

Jacques Vincent

Animatrice:
Véronique Alepin
, Associée, Vice-présidente, Groupe B2C

Conférenciers:
Mario Monette, Président et chef de la direction, Technoparc Montréal

Jacques Vincent, Co-président, Prével


9 h 00
SOUS LE RADAR : QUATRE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT RELATIVEMENT INCONNUS

La grande région de Montréal connaît l’une des périodes d’activité de développement immobilier les plus intenses depuis plusieurs décennies. Cette séance fera un survol de quatre projets relativement peu connus, et assez différents les uns des autres, en analysant les facteurs sous-jacents qui ont mené à ceux-ci.

Lloyd Cooper

Mike Jager

Serge Goulet

Animateur :
Lloyd Cooper, Vice-président, Location de bureaux, Montréal, Cushman & Wakefield

Conférenciers :
Mike Jager, Directeur, Développement des affaires, Groupe Montoni

Serge Goulet, Président, Devimco Immobilier


9 h 30
RAFRAÎCHISSEMENTS

10 h 00
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2 ou A3)
Séance A1:
L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ DES ESPACES DE BUREAUX À MONTRÉAL : NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS ET REDÉVELOPPEMENT D’IMMEUBLES EXISTANTS

Au cours de la dernière année, le marché des immeubles de bureaux montréalais, comprenant plus de 90 millions de pieds carrés, a connu une augmentation de son taux d’inoccupation, qui a atteint 15 %. Il y a quelques signes, cependant, qui indiquent que l’absorption de nouvel espace est plus importante que certains ne l’avait anticipé, car les taux d’occupation ont augmenté au cours des premiers six mois de 2016. Quelles furent les principales raisons de cette hausse? Compte tenu du fait que la construction de plusieurs nouveaux immeubles sera achevée sous peu, quels sont les principaux obstacles à l’augmentation du taux d’absorption dans ce marché? Comment les banlieues ont-elles performé par rapport aux sous-marchés du Centre-ville et du Centre-de-l’île? Que font les propriétaires d’immeubles plus anciens, et de catégories B et C, pour tenter de rivaliser avec les avantages offerts par les nouveaux immeubles, plus avancés au niveau technologique, et détenant une certification écologique? Quel est l’impact des locataires qui remettent en question leurs lieux de travail et leurs besoins d’espace? Quelles sont les priorités des principaux locataires qui ont des baux venant à échéance? Les tendances en matière de location concordent-elles avec les évaluations et les taux d’actualisation? Sommes-nous en présence d’un marché favorable aux locataires ou d’un marché équilibré?

Vincent Chiara

Marie-France Benoit

Richard Hylands

Bernard Poliquin

Brian Salpeter

Animateur :
Vincent Chiara, Président, Groupe Mach

Présentation des perspectives du marché :
Marie-France Benoit, Directrice principale, Produits commerciaux, Groupe Altus Ltée

Panel :
Richard Hylands, Président, La corporation immobilière Kevric
Bernard Poliquin, Vice-président principal, Bureaux–Québec, Ivanhoé Cambridge
Brian Salpeter, Vice-président principal, Développement, La Corporation Cadillac Fairview Limitée

Séance A2:
FINANCEMENT PAR EMPRUNT: IL N’Y A PAS DE PÉNURIE DE CAPITAL, MAIS LE CRÉDIT SE RESSERRE-T-IL? COMMENT LES RENDEMENTS OBLIGATAIRES AFFECTENT-ILS LES ÉCARTS?

Cette table ronde portera sur le marché des capitaux et examinera ce à quoi les emprunteurs peuvent s’attendre pour le reste de 2017, et au-delà. Ceci inclura un survol comparatif de plusieurs types de prêteurs, y compris les grandes institutions financières, les caisses de retraite et les compagnies d’assurance vie, les sociétés de placement hypothécaire et les autres types de prêteurs. En quoi leurs priorités, leurs pratiques de souscription et leurs stratégies diffèrent-elles? Comment ces types de prêteurs sont-ils susceptibles d’évaluer une transaction et d’y attribuer un prix dans ce marché? Quelles catégories d’immeubles les prêteurs évitent-ils? Envers quelles catégories réduisent-ils leur exposition? Des études de cas portant sur des transactions réelles, y compris certains projets de moindre envergure, auront lieu au cours de cette discussion.

Nicolas Mastandrea

René Demers

Vince Faustini

Julie Neault

Andrée Roy

Animateur :
Nicolas Mastandrea, Vice-président, Murray & Compagnie Société conseil immobilier Inc.

Panel :
René Demers, Vice-président associé, Financement immobilier, Banque Nationale du Canada
Vincent Faustini, Directeur principal, Québec, Banque Équitable
Julie Neault, Directrice, Origination de dette, Comptes nationaux, Timbercreek Asset Management
Andrée Roy, Directrice régionale et Chef d’équipe, Financement immobilier, Otéra Capital


Séance A3:
LE POINT SUR LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DU MARCHÉ MULTI-RÉSIDENTIEL : LES CONDOS, LES APPARTEMENTS EN LOCATION, LES LOGEMENTS POUR ÉTUDIANTS ET LES LOGEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES

Cette séance abordera les principaux éléments du marché du logement locatif et de plus haute densité à Montréal. Y a-t-il eu de la construction excessive dans ce segment du marché? Qu’est-ce qui devra se produire pour que le développement de condos se poursuive au cours de 2017, et au-delà? Les investisseurs sont-ils parmi les acheteurs les plus actifs? Quel est l’état du marché locatif actuellement? Combien de nouveaux appartements locatifs construits sur mesure sont en cours de construction? Quelles sont les opportunités qui s’offrent aux marchés de location ciblés, par exemple, pour les logements pour étudiants et pour personnes âgées? Dans quelle mesure le développement multi-résidentiel est-t-il en train de transformer les quartiers urbains de Montréal?

Marc Hétu

Francis Charron

Gaétan Cormier

Stéphane Côté

Mylène Forest

Tyler Seaman

Animateur :
Marc Hétu
, Vice-président et co-leader, Équipe nationale d’investissement multirésidentiel, CBRE  Limitée

Panel :
Francis Charron, Président, Bâtimo et Vice président, EMD Construction
Gaétan Cormier, Premier vice-président, Développement, Réseau Sélection
Stéphane Côté, Président, Développements McGill
Mylène Forest, Directrice générale, Les Appartements Rockhill, COGIR Immobilier
Tyler Seaman, Vice-président, Hôtels et Multi-résidentiel, Groupe Immobilier Oxford


11 h 00
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2 ou B3)
Séance B1:
COMMENT LES PROJETS D’INFRASTRUCTURE FACILITENT-ILS LA CROISSANCE DE MONTRÉAL : LES GRANDS CHANTIERS ROUTIERS, LE NOUVEAU CAMPUS UNIVERSITAIRE ET LE NOUVEAU PONT

Les travaux de construction sont en plein essor à Montréal. Les investissements dans les infrastructures sont essentiels pour améliorer la qualité de la vie urbaine, faire progresser la productivité économique et réduire les coûts d’entretien. Montréal est actuellement en mode rattrapage, ayant reconstruit quelque 150 kilomètres de routes en 2015, suivi de 200 kilomètres l’année dernière. Et il y en aura encore plus à l’avenir, selon un plan d’immobilisation qui s’échelonne sur 10 ans. S’étendant sur l’équivalent de 38 terrains de football, le nouveau campus de l’Université de Montréal qui sera érigé sur le terrain de l’ancienne cour de triage d’Outremont, accueillera 2 200 étudiants en sciences et en génie et permettra la création d’un nouveau quartier situé entre deux stations de métro. La construction du nouveau pont Champlain, l’un des plus importants chantiers en Amérique du Nord, modifiera la trame urbaine de Montréal et deviendra un nouveau symbole de la métropole. Conçu selon des pratiques de développement durable, ce projet ouvrira la voie aux technologies d’ingénierie modernes et à l’intégration urbaine. Comment ces projets d’infrastructure, et d’autres, susciteront-ils des opportunités de réaménagement et de renouvellement commercial et résidentiel?

André Boisclair

Charles Gratton

Martin Landry

Alain Marcoux

Animateur :
André Boisclair, Président et directeur général, Institut de développement urbain du Québec

Panel :
Charles Gratton, Vice-président, Services immobiliers et commerciaux, Aéroports de Montréal

Martin Landry, Directeur associé, Directeur du bureau de Montréal, ARUP
Alain Marcoux, Directeur général, Ville de Montréal


Séance B2:
SÉANCE DE GROUPE INTERACTIVE : REPOSITIONNER UN ACTIF EXISTANT AFIN DEMEURER COMPÉTITIF

Les nouveaux développements ne représentent qu’un faible pourcentage de l’ensemble du parc immobilier. Avec 375 ans d’histoire, Montréal a une part importante de bâtiments existants, d’entrepôts et oui, des églises, créant une occasion pour les propriétaires de réinventer leur espace. Dans les sous-marchés du Mile-End, Mile-Ex et Parc-Extension, plusieurs immeubles du secteur du textile et de l’habillement, et autres immeubles anciennement destinés à l’industrie légère, ont été convertis avec succès en bureaux de type « loft ». Quels ont été les principaux moteurs de ces succès. Quelles mesures les propriétaires des bâtiments existants peuvent-ils prendre pour améliorer l’efficacité opérationnelle, les commodités et l’image de leurs propriétés afin de s’assurer que leur espace reste compétitif sur le marché? Cette séance examinera la gestion d’actifs spécifiques, le marketing et les solutions créatives que vous pouvez mener à repositionner une propriété afin d’étendre son attrait pour les locataires et sa valeur pour les propriétaires.

André Plourde

Martin Galarneau

Tim Low

Mitchell Moss

Anthony O’Brien

Nathalie Voland

Animateur :
André Plourde
, Premier vice-président, Colliers International

Panel :
Martin Galarneau, Associé, TGTA Affaires Immobilières
Tim Low, Vice-président, Location, FPI Allied Properties
Mitchell Moss, Président, Crofton Moore
Anthony O’Brien, Directeur général principal, Amérique du Nord, Groupe Jesta
Natalie Voland, Président, Gestion Immobilière Quo Vadis

Séance B3:
LE MARCHÉ IMMOBILIER INDUSTRIEL : QUELLES SONT LES TENDANCES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT, DE LOCATION ET D’INVESTISSEMENT?

Le marché industriel montréalais a connu une grande stabilité au cours des dernières années. Cette séance débutera par un bref examen des tendances actuelles et anticipées, en matière d’investissement, de taux d’inoccupation et d’absorption, et de loyers nets effectifs. Une discussion comparative suivra au sujet des marchés situés hors de l’île (par exemple, la Rive-Sud et Laval) et quant aux défis auxquels sont confrontés les marchés plus matures situés plus près du centre-ville (par exemple, Saint-Laurent, Pointe-Claire, Lachine et l’Est-de-l’Île). Quelles sont les perspectives pour le marché, au cours des 12 prochains mois? Quel est le moteur de la demande pour les nouveaux développements, en particulier pour le marché de la logistique? Quels sont les projets liés au Port de Montréal qui sont susceptibles de créer de la croissance pour le marché industriel? Que nous réserve l’avenir, en ce qui concerne les immeubles industriels plus anciens, et qu’en est-il du repositionnement des immeubles désuets? Peuvent-ils être vendus à prix élevé à des investisseurs qui ont de projets de réaménagement ou de redéveloppement? Quel est l’impact du commerce en ligne sur le marché industriel?

Paul-Éric Poitras

Jean-Marc Dubé

Joe Iadeluca

Ian Quint

William Secnik

Animateur :
Paul-Éric Poitras, Président, NAI Commercial

Panel :
Jean-Marc Dubé, Premier vice-président, Colliers International

Joe Iadeluca, Premier vice-président, Région de l’Est, FPI Dream Industriel
Ian Quint, Président, Groupe Quint
William Secnik, Premier vice-président, Investissements, Fiera Immobilier

12 h 00
DÎNER
RAFRAÎCHISSEMENTS

13 h 00
CONFÉRENCIER D’HONNEUR

Zsolt J. Névery

Introduction:
Zsolt J. Névery
, Chef de l’exploitation, FCT

Phil O’Brien

Marie-Josée Gagnon

Un entretien avec:
Phil O’Brien

Animatrice :
Marie-Josée Gagnon, Présidente et Fondatrice, Casacom


13 h 45
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2 ou C3)
Séance C1:
LES PRESSIONS ET L’ÉVOLUTION CONSTANTE AFFECTANT LE MARCHÉ DE LA VENTE AU DÉTAIL : EST-CE VRAI QUE L’EXPÉRIENCE EN MAGASIN EST CE QUI COMPTE LE PLUS?

Aucune autre catégorie d’actifs immobiliers n’a attiré autant d’attention et suscité des opinions plus diverses que celle de la vente au détail. Nous sommes tous à même de constater que des détaillants canadiens, américains et européens ouvrent et ferment des magasins, et cherchent de nouvelles approches et des formats innovants. Il existe plusieurs points de vue quant au véritable impact du magasinage en ligne sur le marché de la vente au détail canadien. L’afflux d’immeubles à usage mixte et résidentiels au centre-ville présente des opportunités pour de nouveaux formats de distribution urbains. Saks Off 5th et Saks @ The Bay font partie d’un certain nombre de détaillants qui s’installent à Montréal. Est-ce que l’arrivée de ces nouveaux venus sera bénéfique pour les détaillants? Comment créer l’expérience en magasin que recherchent les consommateurs actuels?

Denis Paquin

Jean Rickli

Johanne Leclerc

Johanne Marcotte

Christian Vézina

Animateur :
Denis Paquin, Associé, Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Présentation des perspectives du marché :
Jean Rickli, Conseiller principal, Immobilier et Planification, Groupe J.C. Williams

Conférenciers :
Johanne Leclerc, Vice-présidente, Opération, Centres commerciaux, FPI Cominar
Johanne Marcotte, Vice-présidente, Exploitation, Centres commerciaux, Ivanhoé Cambridge
Christian Vézina, Vice-président, Exploitation, Portefeuille de l’Est, La Corporation Cadillac Fairview Limitée

Séance C2:
LES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET DE DENSIFICATION À USAGE MIXTE : QUEL EST LE MÉLANGE PARFAIT?

L’activité de développement dans les centres-villes continue sa lancée dans les villes canadiennes. Montréal ne fait pas exception à la règle, comme en fait foi le grand nombre d’immeubles à usage mixte actuellement en construction. Il n’est plus à démontrer que les villes qui réussissent ont besoin d’un cœur dynamique à usage mixte, où les gens se rassemblent et où le commerce, la culture, les loisirs, le divertissement, l’éducation et l’inspiration se rencontrent. Cette séance présentera plusieurs études de cas concernant de grands projets montréalais, qui comportent des caractéristiques uniques. Quel type de projets et d’immeubles innovants sont en construction, actuellement, à Montréal? Quels sont les facteurs clés qui sous-tendent la croissance des formats à usage mixte? Comment le concept de « travailler, vivre, jouer et apprendre » s’applique-t-il au marché du centre-ville de Montréal? Quels sont les défis associés à la création d’un projet immobilier à usage mixte et à sa structure de détention, avec lesquels les développeurs doivent composer?

Tom Godber

Frédéric Labrie

Mathieu Collette

Terry Fraser-Reid

Carole Handfield

Animateur :
Tom Godber, Associé, Avison Young Québec

Présentation des perspectives du marché :
Frédéric Labrie, Associé, Groupe-conseil immobilier, Raymond Chabot Grant Thornton

Panel :
Mathieu Collette,
 Vice-président, Opérations et développement, Devimco inc.
Terry Fraser-Reid, Vice-président, Développement,  La Corporation Cadillac Fairview Limitée
Carole Handfield, Vice-présidente, Investissements, Fonds immobilier de solidarité FTQ


Séance C3:
DANS L’ŒIL DU DRAGON : COMBIEN LES INVESTISSEURS LOCAUX ET NATIONAUX PAIERAIENT-ILS POUR DES IMMEUBLES DE BUREAUX, DE VENTE AU DÉTAIL, INDUSTRIELS ET MULTI-RÉSIDENTIELS AU QUÉBEC?

Nous assisterons à une rencontre unique entre trois des principaux courtiers et des investisseurs locaux et nationaux. Les courtiers présenteront des immeubles de bureaux, de vente au détail, industriels et multi-résidentiels qui sont à vendre, et examineront brièvement certaines transactions marquantes qui ont eu lieu à Montréal, au cours des douze derniers mois. Les investisseurs réagiront à ces présentations et donneront leurs commentaires au sujet des propriétés à vendre. Dans quelle mesure sont-ils intéressés? Quel est le taux d’actualisation qui serait appliqué à chaque actif, et à chaque catégorie d’actifs, et qu’en est-il des évaluations? Comment les coûts de financement varieront-ils entre les fonds de capital d’investissement, les FPI et les investisseurs institutionnels? La dernière partie de la séance permettra de connaître les points de vue des experts quant aux bases du marché immobilier pour 2017, et au-delà, quant au marché de Montréal, et au marché canadien dans son ensemble. Ils nous feront part de leurs prévisions pour les douze prochains mois, et de leur réflexion stratégique quant à l’avenir.

Elias Benhamou

Armand Des Rosiers

Michal Kuzmicki

Scott Speirs

Todd Bechard

Trevor Blakely

Michael Fraidakis

Pascale Roy

Animateur :
Elias Benhamou, Associé principal, Davies Ward Phillips & Vineberg S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Les Courtiers:  
Armand Des Rosiers, Directeur général, RBC Marchés des Capitaux Groupe Immobilier Inc.
Michal Kuzmicki, Vice-président, Brookfield Financial
Scott Speirs, Vice-président exécutif, Groupe des marchés des capitaux, JLL

Les dragons:
Todd Bechard, Vice-président exécutif, Acquisitions, FPI Cominar
Trevor Blakely, Président-directeur général, Forgestone Capital Management
Michael Fraidakis, Vice-président principal, Acquisitions, Bentall Kennedy (Canada) LP
Pascale Roy, Vice-présidente, Gestion de l’actif, Est du Canada, Conseillers Immobiliers GWL


14 h 35
RAFRAÎCHISSEMENTS

14 h 45
LA CADENCE SE MAINTIENT À MONTRÉAL : DÉVOILEMENT DE DEUX PROJETS IMPORTANTS

Bref aperçu de deux grands projets de développement qui témoignent de la croissance soutenue de Montréal.

William Jegher

Réal Bouclin

Mario Verville

Animateur :
William Jegher,
 Premier vice-président, Services consultatifs transactionnels, Conseil en financement Ernst & Young (Canada) Inc.

Conférencier :
Réal Bouclin, Président fondateur et chef de la direction, Réseau Sélection
Mario Verville, directeur du développement, Ville de Longueuil


15 h 05
TABLE RONDE DES DÉCIDEURS : QUELS SONT LES DÉFIS, LES STRATÉGIES ET LES OCCASIONS À SAISIR EN 2017 ET AU COURS DES ANNÉES À VENIR, DU POINT DE VUE DES FPI, DES CAISSES DE RETRAITE ET DES INVESTISSEURS PRIVÉS?

Cette séance réunira des dirigeants de plusieurs organisations. Ils parleront de leur perspective quant aux bases du marché immobilier en 2017 et au cours des années à venir. Ils fourniront donc leurs prévisions pour les 12 prochains mois, et partageront leur réflexion stratégique pour l’avenir. Plusieurs autres sujets seront abordés, dont les suivants :

  • Quels sont les principaux défis, tendances et risques pour les investisseurs, les propriétaires et les promoteurs d’immeubles de bureaux, de vente au détail, industriels et multi-résidentiels dans le marché montréalais ?
  • Jusqu’à quel point peut-on dire que l’économie est sur la voie de la reprise? Qu’est-ce qui facilite la croissance accrue et davantage de développement? Qu’est-ce qui facilite la croissance accrue et davantage de développement?
  • Quelles classes d’actifs et de transactions offriront vraisemblablement les meilleurs rendements en 2017?
  • Étant donné l’intensité du développement immobilier que connaît actuellement Montréal, y a-t-il une surabondance de produit sur le marché?
  • Vous attendez-vous à ce que certaines problématiques surviennent dans les marchés de la dette et des capitaux au cours des 12 prochains mois ?
  • Comment pouvons-nous faire croître les loyers des espaces de bureaux et des locaux commerciaux et industriels dans le marché actuel? 

Danielle Lavoie

Normand Bélanger

Michael Emory

Mario Morroni

Daniel Peritz


16 h 00
L’AVANTAGE COMPÉTITIF DE MONTRÉAL: QUEL SONT LES FONDEMENTS DE LA CROISSANCE DANS CETTE GRANDE VILLE QUI CÉLÈBRE SON 375e ANNIVERSAIRE?

Pendant sa grande fête du 375e anniversaire, quelle est la vision qui permet à Montréal de se démarquer en attirant des investissements, et de se tailler une place de choix dans une économie de plus en plus mondialisée? Montréal offre une excellente qualité de vie et les coûts d’exploitation les plus concurrentiels de toutes les régions métropolitaines de l’Amérique du Nord. Les entreprises sont attirées par un incroyable bassin de gens talentueux ainsi que par des incitations financières et des crédits d’impôt pour l’investissement, la recherche et le développement, la création d’emplois et la formation. Montréal possède également une réputation de premier plan en matière de créativité et d’innovation. Ces points forts ont fait de Montréal un point névralgique pour les sciences de la vie, l’aérospatiale ainsi que les technologies de l’information et de la communication. Considérée comme la capitale culturelle du Canada, Montréal est un incubateur de grands talents dans le domaine du cirque et possède une industrie cinématographique internationale. À cela s’ajoute une planification à grande échelle qui reflète l’engagement de Montréal en matière de transport actif et de transport en commun, comptant plus de 175 projets d’infrastructure évalués à 16,5 milliards $.

Conférencier:
Jacques Ménard
, Président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns et Président de BMO Groupe financier, Québec


16 h 35
RÉCEPTION ET RÉSEAUTAGE