Programme 2018

Platine

Principal

Médiatique

Mesures vertes

Or


Mardi le 27 mars 2018

18h00
LA SOIRÉE IMMOBILIÈRE DE L'IDU QUÉBEC
Propulsée par MONTONI

La plus importante soirée annuelle de réseautage de l’industrie immobilière – Plus de 700 décideurs y seront présents. 

Une expérience culinaire inspirée des quartiers de Montréal. 

18 h à 21 h  Gare Windsor - Salle Des Pas Perdus (1160, Avenue des Canadiens-de-Montréal)

Un billet doit être acheté pour cet événement.


Mercredi le 28 mars 2018

7h15
INSCRIPTION & DÉJEUNER

8h00
INTRODUCTION

André Boisclair, Président et Directeur général, Institut de développement urbain du Québec

MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE


Président du Forum :

Yves-André Godon, Vice-président principal, région de Montréal, Bentall Kennedy


8h05
PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES: MALGRÉ LA MONTÉE DU PROTECTIONNISME ET LA RÉFORME FISCALE AMÉRICAINE, LES ÉCONOMIES CANADIENNES ET QUÉBÉCOISES  DEVRAIENT CONTINUER DE SURPRENDRE! POURQUOI? 

Une présentation approfondie sur les fondements de l'économie canadienne, en général, et sur la performance escomptée au Québec. Quelles sont les perspectives, au cours des douze prochains mois, en ce qui concerne la croissance économique, la croissance de l'emploi, l'inflation, les taux d'intérêt et le prix des produits de base? Qu’en est-il des taux d'intérêt canadiens? Avec quelle vigueur la reprise américaine se maintiendra-t-elle en 2018?  Comment les perspectives de Montréal se comparent-elles à celles des autres grandes villes canadiennes?  Quelles sont les perspectives pour les moteurs de l'économie montréalaise, pour le marché immobilier résidentiel et pour la croissance économique de la région métropolitaine?

Conférencier :

Clément Gignac, Vice-président principal et économiste en chef, Industrielle Alliance


8h35
QUELLES SONT LES BASES QUI SOUS-TENDENT LE MARCHÉ MONTRÉALAIS ACTUEL : QU’EST-CE QUI EXPLIQUE LA VIGUEUR DE MONTRÉAL ET L’INTÉRÊT DES INVESTISSEURS LOCAUX ET ÉTRANGERS?

Le marché du grand Montréal connaît une effervescence exceptionnelle. La ville attire de plus en plus l'attention des entreprises nationales et internationales grâce à ses nombreuses opportunités et à sa grande qualité de vie. Montréal offre les coûts d’exploitation les plus concurrentiels de toutes les régions métropolitaines d’Amérique du Nord et attire les entreprises par l’entremise de crédits financiers et fiscaux concernant les investissements, la recherche et le développement, la création d’emplois et la formation. Montréal a également une réputation enviable en ce qui a trait à la créativité et à l’innovation. Ces atouts ont fait de Montréal l’endroit tout désigné pour les entreprises des secteurs des sciences de la vie, de l’aérospatiale, ainsi que des technologies de l’information et des communications. De plus, elle est considérée comme la capitale culturelle du Canada. Aujourd’hui, un grand nombre de villes performantes sont caractérisées par une culture dynamique et une gamme étendue de moteurs économiques, qui inspirent et attirent des résidents instruits dans ces marchés. Cette présentation examinera en quoi Montréal possède ces caractéristiques.

Mario Lefebvre, Vice-président, Recherche, marchés immobiliers mondiaux, Ivanhoé Cambridge  


9h00
COMMENT LE MARCHÉ IMMOBILIER MONTRÉALAIS SE COMPORTE-T-IL DU POINT DE VUE DE LA LOCATION ET DE L’INVESTISSEMENT?

Un survol des marchés des immeubles de bureaux, industriels, de commerce de détail et multi-résidentiels à Montréal, au cours de la dernière année. Où se situent les taux d'inoccupation et les taux d’actualisation, en ce moment? Le marché de Montréal est-il en mesure d’absorber des nouveaux locaux? Quels sont les principaux facteurs démographiques et les critères d’investissement qui influencent le marché? Quelles sont les perspectives pour 2018 et au-delà?

Marie-France Benoit

Sylvain Leclair

Conférenciers :
Marie-France Benoit
, Directrice principale, produits commerciaux, solutions de données, Groupe Altus
Sylvain Leclair, Vice-président directeur, Québec, Groupe Altus


9h30 
TOUR D’HORIZON : L'ACTIVITÉ DE DÉVELOPPEMENT SUR LE MARCHÉ DU GRAND MONTRÉAL

Un survol des sites et des projets de développement sur l'île de Montréal et dans ses environs. Comment se porte le marché des terrains en cette période de forte activité? Quelles opportunités sont encore disponibles? Combien de projets de développement ont été complétés au cours de la dernière année? Combien de projets sont sur le point de démarrer?

 

Jean-Bernard Parenteau, Directeur, Communications et développement stratégique, Groupe Altus

PLEINS FEUX SUR DEUX PROJETS DE DÉVELOPPEMENT D’ENVERGURE

De plus, cette séance examinera deux projets de développement du marché de Montréal.

Tom Godber

Luc Fortin

Roger Plamondon

Animateur :
Tom Godber
, Associé, Avison Young Québec

Panel :
Luc Fortin
, Vice-président, Développement, First Capital Realty
Roger Plamondon, Président, Développement immobilier et acquisitions, Broccolini


10h20

 

RAFRAÎCHISSEMENTS

10h50 
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2, A3 ou A4)
SÉANCE A1:
L'ÉVOLUTION DU MARCHÉ MONTRÉALAIS DES ESPACES DE BUREAUX : NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS ET REDÉVELOPPEMENT D’IMMEUBLES EXISTANTS

Le marché des immeubles de bureaux montréalais, qui comprend plus de 90 millions de pieds carrés, a connu une augmentation de son taux d’inoccupation, qui a atteint 10 %. Cependant, certains éléments indiquent que l’absorption de nouvel espace est plus importante que certains ne l’avait anticipé, car les taux d'occupation ont augmenté. Quelles furent les principales raisons de cette hausse? Compte tenu du fait que la construction de plusieurs nouveaux immeubles sera achevée sous peu, quels sont les principaux obstacles à l’augmentation du taux d'absorption dans ce marché? Comment les banlieues ont-elles performé par rapport aux sous-marchés du Centre-ville et du Centre-de-l’île? Que font les propriétaires d’immeubles plus anciens, et de catégories B et C, pour tenter de rivaliser avec les avantages offerts par les nouveaux immeubles, plus avancés au niveau technologique, et détenant une certification environnementale? Certains locataires remettent en question leurs lieux de travail et leurs besoins d'espace. Quel est l’impact de ces remises en question? Quelles sont les priorités des principaux locataires de grandes superficies, dont les baux arrivent à échéance? Les tendances en matière de location concordent-elles avec les évaluations et les taux d’actualisation? Sommes-nous en présence d’un marché favorable aux locataires ou d’un marché équilibré?

Michael Kuzmicki

Lloyd Cooper

Tim Low

Bernard Poliquin

Brian Salpeter

Animateur :
Michal Kuzmicki
, Vice-président du conseil, BFIN

Panel :
Lloyd Cooper
, Vice-président du conseil, Location bureaux, Cushman & Wakefield
Tim Low, Vice-président, Location national, FPI Allied Properties
Bernard Poliquin, Vice-président principal, Bureaux - Québec, Ivanhoé Cambridge
Brian Salpeter, Vice-président principal, Développement, La Corporation Cadillac Fairview Limitée


SÉANCE A2:
FINANCEMENT PAR EMPRUNT: IL N’Y A PAS DE PÉNURIE DE CAPITAL, MAIS LE CRÉDIT SE RESSERRE-T-IL? COMMENT LES RENDEMENTS OBLIGATAIRES AFFECTENT-ILS LES ÉCARTS?

Cette table ronde portera sur le marché des capitaux et examinera ce à quoi les emprunteurs peuvent s'attendre pour le reste de l’année 2018, et au-delà. Ceci inclura un survol comparatif de plusieurs types de prêteurs, y compris les grandes institutions financières, les caisses de retraite et les compagnies d'assurance vie, les sociétés de placement hypothécaire, et les autres types de prêteurs. En quoi leurs priorités, leurs pratiques de souscription et leurs stratégies diffèrent-elles? Comment ces types de prêteurs sont-ils susceptibles d'évaluer une transaction et d’y attribuer un prix dans ce marché? Dans quelle mesure la hausse des rendements obligataires et la réglementation gouvernementale affectent-elles les taux d'intérêt et les écarts? Quelles catégories d’immeubles les prêteurs évitent-ils? Envers quelles catégories réduisent-ils leur exposition? Des études de cas portant sur des transactions réelles, d’envergure variée, auront lieu au cours de cette discussion.

Alison Chave

Peter Dimakarakos

Vincent Faustini

Sarah Mashhady

Daniel Simunac

Animatrice :
Alison Chave
, Vice-présidente, Vice-présidente, Financement,Marchés des capitaux, JLL

Panel :
Peter Dimakarakos
, Vice-président, Origination de dette, Trez Capital
Vincent Faustini, Vice-président régional, Banque Équitable
Sarah Mashhady, Directrice, Otéra Capital
Daniel Simunac, Directeur principal, Canada, Raymond James


SÉANCE A3:
LE POINT SUR LES PRINCIPAUX SEGMENTS DU MARCHÉ MULTI-RÉSIDENTIEL : LES CONDOS, LES APPARTEMENTS EN LOCATION ET LES LOGEMENTS POUR ÉTUDIANTS

Cette séance analysera les principaux segments du marché du logement locatif et de plus haute densité à Montréal. Comment se porte le marché locatif et des condos, en ce moment? Qu’est-ce qui devra se produire pour que le développement de condos se poursuive au cours de 2018, et au-delà? Combien de nouveaux appartements locatifs élaborés « sur mesure » sont en cours de construction? Quelles sont les opportunités qui s’offrent aux marchés de location ciblés, tels que les logements pour étudiants? Dans quelle mesure le développement multi-résidentiel transforme-t-il les quartiers urbains de Montréal?

Marc Hetu

Jean-Marc Bélanger

David Owen

Marie-Anyse Pin

James Wilson

Animateur :
Marc Hetu
, Vice-président et co-leader, Équipe nationale d’investissement multirésidentiel, CBRE Limitée

Panel :
Jean-Marc Bélanger
, Vice-président, exploitation, COGIR Immobilier
David Owen, Président, Mondev Construction
Marie-Anyse Pin, Directrice Deleguée, CAPREIT
James Wilson, Vice-président, Gestion de placements, Realstar Management


SÉANCE A4:
ATTIRER, RETENIR, DÉVELOPPER ET INTÉRESSER LA GÉNÉRATION DES MILLÉNAIRES—LES FUTURS LEADERS DE VOTRE ORGANISATION—ET FAIRE ÉCLORE LEURS TALENTS

Les professionnels talentueux sont la pierre angulaire de toute entreprise prospère. De plus en plus de baby-boomers prennent leur retraite, tandis que les travailleurs provenant des générations X et Y sont moins nombreux et souvent plus exigeants. Par conséquent, les organisations essaient de planifier la relève, de former les jeunes travailleurs et de créer un environnement de travail susceptible de séduire la prochaine génération. Comment attirer les meilleurs employés qui ont les compétences appropriées pour éventuellement occuper des postes de niveau intermédiaire et supérieur? Que devez-vous faire pour qu'un millénaire souhaite faire partie de votre entreprise? Comment pouvez-vous attirer les futurs leaders et conserver l’accès de votre entreprise à ces ressources talentueuses? Comment maintenez-vous leur intérêt pour vous assurer qu'ils ne quittent pas votre entreprise? Quelles valeurs et nouvelles compétences apporteront-ils à votre organisation? Pourquoi la diversité, l'inclusion, la durabilité et d'autres valeurs sont-elles essentielles pour attirer et retenir cette nouvelle génération d’employés?

Yves Devin

Joseph Broccolini

Michael Broccolini

Teresa 
Broccolini

Richard Hylands

Sébastien Hylands

Animateur :
Yves Devin,
 Professeur associé, HEC Montréal

Panel  :
Joseph Broccolini
, Vice-président exécutif, Broccolini Construction
Michael Broccolini, Vice-président, Développement des affaires et finances, Broccolini Construction
Teresa Broccolini, Directrice, Gestion des propriétés, Broccolini Construction
Richard Hylands, Président, Corporation Immobilière Kevric
Sébastien Hylands, Directeur, Directeur senior, Développement, Corporation Immobilière Kevric


11h50
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2, B3 ou B4)
SÉANCE B1:
GRANDE RÉGION MÉTROPOLITAINE : DE NOUVEAUX PARADIGMES

La bonne tenue de l’économie montréalaise n’est pas le fruit d’un mouvement spontané. Avec ses 250 chercheurs universitaire Montréal est maintenant le 2e hub mondial en intelligence artificielle. Aussi, avec son énergie propre, ses tarifs d’énergie abordable et stable et la proximité du secteur technologique, la région métropolitaine, bien engagée dans la transition énergétique, rayonne. L’écofiscalité est-elle à nos portes?

André Boisclair

Vincent Bérubé

Eric Filion

Anne-Marie Hubert

Animateur :
André Boisclair
, Président, Directeur général, IDU Québec

Panel :
Vincent Bérubé
, Associé, McKinsey & Company
Éric Filion, Vice-président, Clientèle, Hydro-Québec Distribution
Anne-Marie Hubert, Associée, directrice, Québec, Services consultatifs, EY Canada


SÉANCE B2:
LE MARCHÉ IMMOBILIER INDUSTRIEL : QUELLES SONT LES TENDANCES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT, DE LOCATION ET D’INVESTISSEMENT?

Le marché industriel montréalais a connu une grande stabilité au cours des dernières années. Cette séance débutera par un bref examen des tendances actuelles et anticipées en matière d’investissement, de taux d’inoccupation et d’absorption, et de loyers nets effectifs. Une discussion comparative suivra au sujet des marchés situés hors de l’île (par exemple, la Rive-Sud et Laval) et quant aux défis auxquels sont confrontés les marchés plus matures situés plus près du centre-ville (par exemple, Saint-Laurent, Pointe-Claire, Lachine et l’Est-de-l’île). Quelles sont les perspectives pour le marché, au cours des 12 prochains mois? Quel est le moteur de la demande pour les nouveaux développements, en particulier pour le marché de la logistique? Quels sont les projets liés au Port de Montréal qui sont susceptibles de créer de la croissance pour le marché industriel? Que nous réserve l’avenir, en ce qui concerne les immeubles industriels plus anciens, et qu’en est-il du repositionnement des immeubles désuets? Peuvent-ils être vendus à prix élevé à des investisseurs qui ont de projets de réaménagement ou de redéveloppement? Quel est l’impact du commerce en ligne sur le marché industriel?

Jean-Marc Dubé

George Geracimo

Bruno Goupil

Joe Iadeluca

Ian Quint

Animateur :
Jean-Marc Dubé
, Premier vice-président principal, Colliers International

Panel :
George Geracimo
, Vice-président principal, région commerciale de l’est, Triovest
Bruno Goupil, Président, Tornatech
Joe Iadeluca, Vice-président principal, Gestion de portefeuille, Dream Industrial REIT
Ian Quint, Président, Groupe Quint


SÉANCE B3:
POURQUOI LE MARCHÉ DES RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES EST-IL SI DIFFÉRENT AU QUÉBEC, PAR RAPPORT AU RESTE DU CANADA ET DE L'AMÉRIQUE DU NORD? COMMENT LES PROPRIÉTAIRES ET LES DÉVELOPPEURS ABORDENT-ILS LES RISQUES LIÉS À CE MARCHÉ?

Le Québec est, de loin, le chef de file incontesté en ce qui concerne les logements pour personnes âgées. La province compte le plus grand nombre d’immeubles pour personnes âgées et de résidences pour retraités en Amérique du Nord. Pourquoi? Cette séance explorera les principales différences entre les résidences pour personnes âgées et les appartements traditionnels, tant d'un point de vue juridique, qu’opérationnel, financier, conceptuel, et autres. Quelles sont les barrières à l'entrée, dans ce secteur?

Jean-Charles Angers

Michel Bouchard

Gaëtan Cormier

Nicolas Leblanc

Lyne Roy-Payette

Animateur :
Jean-Charles Angers
, Directeur général, RBC Marché des Capitaux Groupe Immobilier

Panel :
Michel Bouchard
, Vice-président, Immobilier, Groupe Maurice
Gaëtan Cormier, Premier vice-président, Développement, Réseau Sélection 
Nicolas Leblanc, Associé, Cochef, Groupe immobilier, Fasken S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Lyne Roy-Payette, Vice-présidente, Financement immobilier, Desjardins Entreprise


SÉANCE B4:
LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET LES STRATÉGIES IMMOBILIÈRES : COMMENT PEUVENT-ILS COEXISTER ET PRODUIRE DES RENDEMENTS VIABLES?

Cette séance examinera une tendance croissante connue sous le nom d'« investissement à impact » et quelques projets immobiliers récents qui représentent bien cette approche. Ces projets sont des investissements effectués auprès « de sociétés, d’organisations et de fonds dans le but de générer un impact social ou environnemental mesurable et bénéfique et même temps qu’un rendement financier ». Certains de ces projets vous surprendront par l'ampleur des développements et la façon dont ils ont créé des moyens novateurs pour financer des projets et des entreprises sociales. En effet, ce type d’investissement produit à la fois un rendement financier pour le développeur et un dividende pour la société. Réussir en faisant du bien.

Natalie Voland

Erica Barbosa Vargas

Normand Bélanger

Anastasia Mourogova Millin

Marc Picard

Animatrice :
Natalie Voland
, Présidente, Gestion Immobilière Quo Vadis

Panel :
Erica Barbosa Vargas
, Directrice, Solutions Finance, Fondation J.W. McConnell
Normand Bélanger, Président directeur général, Fonds immobilier de solidarité FTQ
Anastasia Mourogova Millin, Directrice, Prêts et développement de marché, Banque d’investissement communautaire Vancity
Marc Picard, Directeur général, Caisse d’économie solidaire Desjardins


12h50
DÎNER
RAFRAÎCHISSEMENTS

13h50
CONFÉRENCIER D'HONNEUR :

Introduction :

Daniel Desjardins , Développement des ventes et des affaires, Québec l FCT

Vincent Duhamel, Président et chef de l’exploitation globale, Fiera Capital

Entrevue par :

Michel Leblanc, Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montreal métropolitain


14h35
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2, C3 ou C4)
SÉANCE C1:

LES PRESSIONS ET L’ÉVOLUTION CONSTANTE AFFECTANT LE MARCHÉ DE LA VENTE AU DÉTAIL :
EST-CE VRAI QUE L’EXPÉRIENCE EN MAGASIN EST CE QUI COMPTE LE PLUS?

Aucune autre catégorie d’actifs immobiliers n’a fait couler plus d’encre et suscité des opinions plus diverses que celle de la vente au détail. Nous sommes tous à même de constater que des détaillants canadiens, américains et européens ouvrent et ferment des magasins, et cherchent de nouvelles approches et des formats innovants. Il existe plusieurs points de vue quant au véritable impact des achats en ligne sur le marché canadien de la vente au détail. L’afflux d’immeubles à usage mixte et résidentiels au centre-ville présente des opportunités pour de nouveaux formats de distribution urbains. Saks Off 5th et Saks @ The Bay font partie d'un certain nombre de détaillants qui tentent d’établir une forte présence dans le marché, ce qui, espérons-le, sera très avantageux pour les centres commerciaux de premier plan. Mais en quoi cela créera-t-il l'expérience en magasin que recherchent les consommateurs actuels?

Julie Martineau

Jean Rickli

Danièle Bergeron

Nicolas D'Aoust

Nicolas Désourdy

Mitchell Moss

Animatrice :
Julie Martineau
, Présidente, Services immobiliers, Oberfeld Snowcap

Présentation des perspectives du marché :
Jean Rickli
, Conseiller principal, Immobilier et planification, Groupe J.C.Williams 

Panel :
Danièle Bergeron,
Présidente, Chef de la direction, Mayrand Ltée.
Nicolas D'Aoust, Vice-président, Location, Groupe Westcliff
Nicolas Désourdy, Vice-président, Location et associé, Carbonleo
Mitchell Moss, Président, Crofton Moore


SÉANCE C2:
LES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET DE DENSIFICATION À USAGE MIXTE : QUEL EST LE MÉLANGE PARFAIT?

L’activité de développement dans les centres-villes continue sur sa lancée au Canada. Montréal ne fait pas exception à la règle, comme en fait foi le grand nombre d’immeubles à usage mixte actuellement en construction. Il n’est plus à démontrer que les villes qui réussissent ont besoin d'un cœur dynamique à usage mixte, où les gens se rassemblent et où le commerce, la culture, les loisirs, le divertissement, l'éducation et l'inspiration se rencontrent. Cette séance présentera plusieurs études de cas concernant de grands projets montréalais, qui comportent des caractéristiques uniques. Quel type de projets et d’immeubles innovants sont en construction, actuellement, à Montréal? Quels sont les facteurs clés qui sous-tendent la croissance des formats à usage mixte? Comment le concept de « travailler, vivre, jouer et apprendre » s’applique-t-il au marché du centre-ville de Montréal? Quels sont les défis associés à la création d'un projet immobilier à usage mixte et à sa structure de détention, avec lesquels les développeurs doivent composer?

Luciano D'Iorio

Francis Charron

Terry Fraser-Reid

Claude Marcotte

Animateur :
Luciano D’Iorio
, Directeur général, Québec, Cushman & Wakefield

Panel :
Francis Charron
, Président, Batîmo et Vice-président, EMD Construction
Terry Fraser-Reid, Vice-président, développement, La Corporation Cadillac Fairview
Claude Marcotte, Vice-président exécutif et associé, Carbonleo


SÉANCE C3:
L’INVESTISSEMENT À MONTRÉAL : L’ENGOUEMENT DÉMONTRÉ PAR LES INVESTISSEURS L’AN DERNIER DEMEURERA-T-IL AUSSI VIF EN 2018? QUI SERONT LES ACHETEURS ET QUE RECHERCHERONT-ILS ?

L'année dernière, le marché immobilier de Montréal a été l’un des plus vigoureux, en termes d'investissement, au Canada. La séance débutera par un bref aperçu de certaines transactions phares des douze derniers mois. Les conférenciers aborderont une grande variété de sujets, dont les suivants : quels sont les principaux défis qui se posent actuellement, lors des acquisitions réalisées dans ce marché? Quelles sont les différences entre les problèmes rencontrés par un investisseur institutionnel, un fonds de capital d'investissement et un fonds de placement immobilier, lors de l'acquisition d'immeubles, en ce moment? Est-ce que Montréal attire des capitaux migratoires dans la même mesure que plusieurs autres villes canadiennes? Quel sera le niveau des taux d'actualisation d'ici la fin de l'année 2018, par rapport aux prix actuels? Quelle catégorie de propriété est la plus attirante et est susceptible de procurer les meilleurs rendements? Est-il possible de créer de la valeur en acquérant des sites et des immeubles moins attrayants et en y décelant un potentiel que personne d'autre ne perçoit?

Armand Des Rosiers

Colin Baryliuk

Michael Emory

Blair McCreadie

Paul Zemla

Animateur :
Armand Des Rosiers
, Directeur général, Groupe immobilier, RBC Marché des Capitaux Groupe Immobilier

Panel :
Colin Baryliuk
, Directeur général, Investissements, KingSett Capital
Michael Emory, Président et chef de la direction, FPI Allied Properties
Blair McCreadie, Vice-président principal et Gestionnaire de fonds, Fiera Immobilier
Paul Zemla, Gestion des investissements et directeur des investissements, Bentall Kennedy (Canada) LP


SÉANCE C4:
L'ÉVOLUTION DU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL : QUELLES SONT LES PRINCIPALES TENDANCES? QUE NOUS RÉSERVE L'AVENIR?

« Les villes et les régions les plus efficaces et les plus productives sont celles dans lesquelles les gens pensent et travaillent—et non celles où les gens sont pris dans des bouchons de circulation. La revitalisation des plus vieux quartiers du centre-ville combinée au développement axé sur le transport en commun dans les quartiers du centre et de la banlieue est déjà en cours depuis plusieurs années. La tendance est évidente dans toutes les grandes agglomérations urbaines ainsi que dans certains marchés secondaires. L'histoire du développement économique et du capitalisme s'articule autour de l'utilisation plus intensive de l'espace urbain. Au cours des prochaines décennies, nous verrons une plus grande concentration de résidents, une augmentation de la densité, et une prolifération de grappes industrielles, de travail et d'innovation dans les villes ».

Cette séance abordera l'évolution du centre-ville de Montréal, incluant, notamment, la revitalisation de la rue Sainte-Catherine, le développement de nouveaux hôtels et de projets à usage mixte, la création d'un pôle de vente de produits haut de gamme et la transformation des propriétés pour répondre aux besoins changeants des locataires et des consommateurs. Quels sont les principaux projets entrepris par les promoteurs privés? Quels sont les investissements municipaux les plus notables? Quelles sont les conditions gagnantes pour maximiser les retombées de ces investissements et assurer le succès du développement immobilier?

Stéphanie Lincourt

Marie-France Desrochers

Johanne Marcotte

Eve Paré

Animatrice :
Stéphanie Lincourt
, Associée, Richter et Présidente, CREWM

Panel :
Marie-France Desrochers
, Vice-présidente, Services corporatifs, Newmark Knight Frank Devencore
Johanne Marcotte, Vice-présidente, Exploitation, centres commerciaux, Ivanhoé Cambridge
Eve Paré, Présidente, Directrice générale, Association des Hôtels du Grand Montréal


15h25 
RAFRAÎCHISSEMENTS

15h35
TABLE RONDE DES DÉCIDEURS : QUELS SONT LES DÉFIS, LES STRATÉGIES ET LES OCCASIONS À SAISIR EN 2018 ET AU COURS DES ANNÉES À VENIR, DU POINT DE VUE DES FPI, DES CAISSES DE RETRAITE ET DES INVESTISSEURS PRIVÉS?

Cette séance réunira des dirigeants de plusieurs organisations. Ils présenteront leur vision quant aux bases du marché immobilier, en 2018 et au cours des années à venir. Ils fourniront donc leurs prévisions pour les 12 prochains mois, et partageront leur réflexion stratégique pour l’avenir. Plusieurs autres sujets seront abordés, dont les suivants :

  • Quels sont les principaux défis, tendances et risques pour les investisseurs, les propriétaires et les promoteurs d’immeubles de bureaux, de vente au détail, industriels et multi-résidentiels, dans le marché montréalais?
  • Jusqu’à quel point peut-on dire que l’économie est sur la voie de la reprise? Qu’est-ce qui facilite une croissance accrue et davantage de développement?
  • Où sommes-nous rendus dans le cycle ? Y a-t-il un décalage trop important entre les bases des activités d’investissement et de location, dans certaines classes d’actifs? À quoi pouvons-nous nous attendre, en ce qui concerne le niveau des investissements et des transactions, au cours de l’année à venir?
  • Quelles sont les principales différences entre les stratégies des FPI et celles des caisses de retraite et des investisseurs privés ?
  • Quelles classes d’actifs et de transactions offriront vraisemblablement les meilleurs rendements en 2018?
  • Étant donné l’intensité du développement immobilier que connaît actuellement Montréal, y a-t-il une surabondance de produit sur le marché?
  • Vous attendez-vous à ce que certaines problématiques surviennent dans les marchés de la dette et des capitaux, au cours des 12 prochains mois ?
  • Comment pouvons-nous faire croître les loyers des espaces de bureaux et des locaux commerciaux et industriels, dans le marché actuel?

Yves-André Godon

Vincent Chiara

Sylvain Cossette

Daniel Peritz

Claude Sirois

Animateur:
Yves-André Godon, Vice-président principal, région de Montréal, Bentall Kennedy

Panel :
Vincent Chiara
, Président, Groupe Mach Inc.
Sylvain Cossette, Président et chef de la direction, FPI Cominar
Daniel Peritz, Vice-président principal, Montréal et Ottawa, Canderel
Claude Sirois, Président, Centres commerciaux, Ivanhoé Cambridge 


16h35
RÉCEPTION ET RÉSEAUTAGE