Programme 2020 - Veuillez vérifier pour les mise-à-jours

Platine

Principal

Média principal

PropTech

Or


Mercredi le 27 mai 2020

18h00 -
22h00

La soirée immobilière de l'IDU Québec
Propulsée par MONTONI


La plus importante soirée annuelle de réseautage de  l’industrie immobilière montréalaise – Plus de 900 décideurs y participeront. Un regard sur Montréal à travers ses espaces verts. Une expérience gourmande et urbaine unique!


Gare Windsor - Salle Des Pas Perdus
1160, Avenue des Canadiens-de-Montréal


Un billet doit être acheté pour cet événement.


Jeudi le 28 mai 2020

7h15
INSCRIPTION & PETIT-DÉJEUNER

8h00
MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE
INTRODUCTION DU PRÉSIDENT DU SOMMET

Laurence Vincent

Laurence Vincent, Coprésidente, Prével

Roger Plamondon

Président du Sommet :
Roger Plamondon,
Président, Groupe immobilier, Broccolini 


8h05
UNE VILLE EN PLEIN ESSOR, QUI GAGNE EN POPULARITÉ AUPRÈS DES INVESTISSEURS LOCAUX ET ÉTRANGERS ? À QUEL POINT LES BASES DU MARCHÉ MONTRÉALAIS ACTUEL SONT-ELLES DURABLES ?

Le marché du grand Montréal est en ébullition. Celui-ci suscite de plus en plus l’intérêt des entreprises nationales et internationales, grâce aux nombreuses opportunités qu’il présente et à la qualité de vie exceptionnelle qui caractérise Montréal. Cette séance examinera les principaux facteurs fondamentaux qui contribuent à l'expansion de l'économie montréalaise et à son avantage concurrentiel. Quelles sont les perspectives quant aux principaux moteurs de l’économie montréalaise et au marché du logement? Doit-on s’attendre à ce que la croissance se maintienne dans la région métropolitaine ? Comment Montréal se compare-t-il par rapport aux autres grandes villes canadiennes ? À quel point sa progression actuelle est-elle durable ? Cette séance abordera également les tendances démographiques et économiques canadiennes et mondiales.


8h45
POURQUOI LE COMMERCE DE DÉTAIL EST-IL SI IMPORTANT POUR L'INDUSTRIE TOURISTIQUE ? ET VICE VERSA

Une expérience client positive à destination peut contribuer à ce qui suit :

  • Visites répétées
  • Un séjour visiteur prolongé
  • Exposition positive aux médias sociaux
  • Exposition de bouche à oreille hors ligne et bien sûr,
  • Procurer un avantage économique pour la destination
    Cette séance nous démontrera comment deux détaillants font la différence dans l'offre commercial et les liens intrinsèques qui existent entre le commerce de détail et le tourisme.

9h20
LA PÉNURIE DE MAIN D'OEUVRE, QU'EST CE QUE CELA VEUT DIRE POUR  LE SECTEUR IMMOBILIER ?

9h35
RAFRAÎCHISSEMENTS DU MATIN

10h10 
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2, A3 ou A4)
SÉANCE A1
LA VIGUEUR DU MARCHÉ DES IMMEUBLES DE BUREAU MONTRÉALAIS : ABSORPTION DE PLUS D’UN MILLION DE PIEDS CARRÉS L’AN DERNIER ET CHUTE DU TAUX D’INOCCUPATION DEPUIS 2018

Le marché montréalais des immeubles de bureaux, soit plus de 90 millions de pieds carrés d’espace, a connu une absorption plus importante que prévu, l’an dernier, cette absorption ayant même surpassé la barre du million de pieds carrés. De plus, le taux d'inoccupation du centre-ville a chuté au cours des sept derniers trimestres, pour se situer aujourd'hui sous les 9 %. Quelles en sont les principales raisons ? Malgré la quantité de nouveaux projets de développement immobilier qui ont été achevés ou qui sont sur le point de l’être, il n’y a, semble-t-il, aucune difficulté à trouver des occupants pour tout cet espace. Par ailleurs, les environnements de bureaux partagés sont de plus en plus populaires. Par conséquent, une nouvelle gamme de solutions et de modèles d’affaires sont désormais proposés par un certain nombre d'organismes. L’on constate également l'évolution du concept de « lieux de travail en tant que service ». Quelles stratégies les bailleurs et les locataires adoptent-ils face à la demande pour de tels espaces, comment abordent-ils leur aménagement, et quelles sont les implications pour le marché de la location ?


SÉANCE A2
FINANCEMENT PAR EMPRUNT ET EN FONDS PROPRES : IL N’Y A PAS DE PÉNURIE DE CAPITAL, MAIS LE CRÉDIT SE RESSERRE-T-IL ? COMMENT LES RENDEMENTS OBLIGATAIRES AFFECTENT-ILS LES ÉCARTS ?

Cette table ronde portera sur les marchés des capitaux et identifiera les enjeux auxquels les emprunteurs seront confrontés au cours du reste de l’année 2020, et par la suite. Ceci comprendra un survol comparatif de plusieurs types de prêteurs, y compris les grandes institutions financières, les caisses de retraite et les compagnies d'assurance vie, les sociétés de placement hypothécaire, et les autres types de prêteurs. En quoi leurs priorités, leurs pratiques de souscription et leurs stratégies diffèrent-elles en raison de la variation des taux d'intérêt et du niveau d’incertitude général ? Comment ces types de prêteurs sont-ils susceptibles d'évaluer une transaction et d’y attribuer un prix, dans ce marché ? Dans quelle mesure la hausse des rendements obligataires et la réglementation gouvernementale affectent-elles les taux d'intérêt et les écarts? Le financement en fonds propres est-il très en demande et, si oui, pourquoi ? Des études de cas portant sur des transactions réelles, d’envergure variée, auront lieu au cours de cette discussion. 


SÉANCE A3
LE POINT SUR LES PRINCIPAUX SEGMENTS DU MARCHÉ MULTI-RÉSIDENTIEL : LES CONDOS, LES APPARTEMENTS EN LOCATION ET LES LOGEMENTS POUR ÉTUDIANTS ET PERSONNES ÂGÉES

Cette séance analysera les principaux segments du marché du logement locatif et de haute densité à Montréal. Comment se porte le marché locatif et le marché des condos, en ce moment ?  Le taux d’inoccupation a connu une baisse impressionnante depuis l’année dernière, à la fois sur l'île de Montréal et dans les villes environnantes. Ce taux a même chuté sous le seuil de 1,5 %, son niveau le plus bas depuis 2005. Le loyer mensuel médian était de 1 455 $ en janvier 2020, à Montréal, soit une augmentation de 38 % par rapport à l'année précédente. Compte tenu de la hausse des prix (de 5 % et plus), le développement de condos se poursuivra au cours de l’année 2020, et au-delà. Il est également prévu que la demande pour les logements locatifs et les condos demeurera élevée, et ce, au moins pour les deux prochaines années. Combien de nouveaux appartements locatifs conçus « sur mesure » sont actuellement en cours de construction ? Quelles sont les occasions à saisir dans les marchés de location ciblés, tels que les logements pour les étudiants et les personnes âgées ? Dans quelle mesure le développement multi-résidentiel contribue-t-il à la transformation des quartiers urbains de Montréal ?


SÉANCE A4
PERTURBATIONS ET TRANSFORMATIONS TECHNOLOGIQUES : CONSÉQUENCES POUR LE MARCHÉ IMMOBILIER ET STRATÉGIES INNOVANTES EN DÉCOULANT

Le monde change à une vitesse sans précédent, sous l’impulsion des innovations technologiques qui se succèdent. Le marché immobilier et l'industrie de l’immobilier au sens large sont aux premières loges de cette transition. L'intersection entre l'immobilier et la technologie est communément appelée le « PropTech ». Qu’elles soient considérées comme des facteurs de perturbation ou de mutation nécessaire, ces innovations devront être comprises et acceptées. Bien que la technologie nous permette d’en faire davantage aujourd'hui, quelle sera la situation dans dix ans, lorsque le rythme et l'évolution des changements s'accéléreront encore plus ? Quelles stratégies pouvez-vous envisager pour que vos actifs immobiliers, votre portefeuille global, votre entreprise, vos clients et vos meilleures pratiques puissent bénéficier des innovations technologiques ? Quels sont les initiatives de la « PropTech »  que l’on voit poindre dans le marché ?


11h20
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2, B3 ou B4)
SÉANCE B1
QUE FONT LES ENTREPRENEURS POUR RÉUSSIR DANS LE MARCHÉ ACTUEL ?

Étant donné le fort niveau de confiance des investisseurs quant au marché canadien, d’importantes occasions d’affaires se présentent actuellement dans le secteur de l’immobilier. Qui sont ceux qui profitent de ces occasions et comment s’y prennent-ils ? Qu’ils agissent au sein d’entreprises privées ou de grandes organisations institutionnelles, les gens d’affaires savent innover et sortir des sentiers battus. Ils ont l'habitude de rechercher les opportunités d'innovation et ont souvent accès à des capitaux moins coûteux. Ne fuyant pas le risque, ils ont souvent la capacité de déceler de la valeur et des bénéfices là où beaucoup d'autres personnes en sont incapables. Quels sont les défis les plus importants qu’ils ont dû affronter ? Comment les opportunités se présenteront-elles à
l’avenir ? Quelques exemples de projets immobiliers, de transactions d'investissement et de repositionnement d'actifs réalisés à Montréal seront analysés. Sur quels créneaux ces entrepreneurs se concentrent-ils stratégiquement pour identifier les opportunités offrant un bon potentiel de croissance de valeur, et des rendements de qualité?


SÉANCE B2
MONTRÉAL CONNAIT-IL UNE PÉNURIE D’ACTIFS IMMOBILIERS INDUSTRIELS ? POURQUOI LE MARCHÉ INDUSTRIEL PERFORME-T-IL SI BIEN ? QUE NOUS RÉSERVE L’AVENIR ?

Le marché industriel a connu une croissance exceptionnelle et un retour en force au cours des quatre dernières années. Malgré l'absorption de 4 millions de pieds carrés en 2019, le taux d'inoccupation a tout de même baissé à 2,6 %. La demande soutenue pour les sites industriels, alors que les taux de disponibilité demeurent très bas, est une source de préoccupation importante pour les utilisateurs d'espace industriel. La pression à la hausse sur les loyers affichés a entraîné une augmentation annuelle de 15 % de ceux-ci, et une hausse de 25 % par rapport au premier trimestre de 2018. Du côté des renouvellements, cette pression sur les loyers a un impact sur le marché et représente un défi important pour de nombreuses entreprises. Elles cherchent donc à changer d’emplacement, afin de demeurer rentables. Par ailleurs, le commerce électronique et les centres de distribution imposent de nouvelles normes au secteur. Les propriétaires de bâtiments plus anciens doivent donc les repositionner afin de demeurer concurrentiels. Deux importants centres de traitement des commandes seront livrés en 2020 et 2021, pour Amazon et Sobeys, respectivement.


SÉANCE B3 

Les détails de la séance à suivre.


SÉANCE B4
L'IMPORTANCE ET LA VALEUR CROISSANTES DES ENJEUX ESG ET DE L'INVESTISSEMENT RESPONSABLE : L'ARGUMENT ÉCONOMIQUE QUE VOUS DEVEZ COMPRENDRE

Le phénomène de l'investissement responsable prend de l’ampleur et comprend un large éventail de démarches qui peuvent être adoptées pour intégrer Les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans un processus d'investissement. Il s'agit d'enjeux de plus en plus importants, du point de vue des prêteurs et des investisseurs du secteur immobilier, et cela suscite de nombreuses questions. Nottamment : Comment une entreprise assume-t-elle son rôle de fiduciaire quant aux enjeux environnementaux ? Comment une entreprise traite-t-elle ses employés, ses clients et les communautés dans lesquelles elle exerce ses activités ? Comment une entreprise se gouverne-t-elle ? De plus en plus, les entreprises sont invitées à divulguer leurs performances en matière d'ESG et à mieux gérer ces enjeux. Cette session, de style TEDx, examinera le quoi, le pourquoi et le comment des pratiques ESG, du point de vue des investisseurs et des autorités réglementaires. Quelles sont les difficultés liées à ces différents enjeux ? Comment les entreprises utilisent-elles ces informations lorsqu’elles prennent des décisions de financement, d'investissement et de développement ? Comment cela façonne-t-il les processus, les politiques et la culture générale d'une entreprise? Quels sont les arguments économiques qui militent en faveur des bonnes pratiques ESG ? Quel est l'avis des exploitants et des investisseurs standards en matière d'ESG sur le marché actuel ?


12h20
DÎNER ET RÉSEAUTAGE
RAFRAÎCHISSEMENTS DU REPAS DE MIDI

13h20
CONFÉRENCIER D'HONNEUR

14h15
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2, C3 ou C4)

SÉANCE C1
LES PRESSIONS ACCRUES SUR LE MARCHÉ DE LA VENTE AU DÉTAIL ET SA CONSTANTE ÉVOLUTION : QUE NOUS RÉSERVE L'AVENIR ?

Aucune autre catégorie d’actifs immobiliers n’a fait couler plus d’encre que celle de la vente au détail. Autrefois apprécié par les investisseurs, ce marché fait maintenant face à de nombreux défis et questionnements. Nous sommes tous à même de constater que les détaillants, qu’ils soient canadiens, américains ou européens, ouvrent et ferment des magasins à répétition, et se tournent vers de nouvelles approches et des formats innovants. Quel est l'impact des achats en ligne sur le marché de la vente au détail ? Que font les détaillants et les propriétaires, dans ce marché hautement concurrentiel, pour maintenir la vigueur des achats faits en magasin ? Comment se comparent les performances des centres commerciaux régionaux, des mégacentres, des centres commerciaux linéaires, des centres commerciaux dont le locataire pilier est un détaillant alimentaire et des centres commerciaux urbains ? Cette séance examinera ces tendances, et plusieurs autres, et se penchera sur les mythes et les réalités concernant le marché de la vente au détail à Montréal, du point de vue des investisseurs, des développeurs et des détaillants.


SÉANCE C2
LES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET DE DENSIFICATION À USAGE MIXTE : DES PROJETS EN COURS QUI ATTEIGNENT DES MILLIARDS DE DOLLARS

L’activité de développement continue sur sa lancée, dans les centres-villes canadiens. Montréal ne fait pas exception à la règle, comme en fait foi la gamme diversifiée de projets immobiliers actuellement en construction sur l’île de Montréal, et en périphérie. La portée et l'ampleur des projets en cours représentent des milliards de dollars. Cette séance présentera plusieurs études de cas concernant les projets les plus remarquables en cours à Montréal : Quels types de projets innovants tentent de marier de nouvelles formes d'usages résidentiels, de bureaux, commerciaux et hôteliers ? Quels sont les défis avec lesquels les développeurs doivent composer, dans un environnement urbain dense et hautement réglementé ? Quels sont les avantages et les inconvénients des développements à usage mixte? Dans quelle mesure est-il possible de repousser les limites des bâtiments intelligents à consommation nulle et des mesures de performance toujours plus élevées ? Quel nous réserve l’avenir des activités de développement immobilier sur le marché de la grande région de Montréal ? 


SÉANCE C3
L’INVESTISSEMENT À MONTRÉAL : L’ENGOUEMENT DONT LES INVESTISSEURS ON FAIT PREUVE L’AN DERNIER DEMEURERA-T-IL AUSSI VIF EN 2020 ?  QUI SERONT LES ACHETEURS ET QUE RECHERCHERONT-ILS ?

L'année dernière, le marché immobilier de Montréal a été l’un des plus vigoureux, en termes d'investissement, parmi tous les marchés canadiens. La séance débutera par un bref aperçu de certaines transactions phares des douze derniers mois. Les conférenciers aborderont une grande variété de sujets, dont les suivants : Quels sont les principaux défis qui se posent, actuellement, lors des acquisitions réalisées dans ce marché ? Est-ce que Montréal attire des capitaux internationaux dans la même mesure que le font Toronto et Vancouver ? Quel sera le niveau des taux d'actualisation d'ici la fin de l'année 2020, par rapport aux prix actuels ? Quelle catégorie de propriété est la plus convoitée et la plus susceptible de procurer des rendements supérieurs ? Est-il possible de créer de la valeur en acquérant des sites et des immeubles moins attrayants, et en y décelant un potentiel que personne d'autre n’a vu ?


SÉANCE C4
L’OUEST-DE-L’ÎLE : LE NOUVEAU SOUS-MARCHÉ EN EFFERVESCENCE

Au cours des cinq dernières années, le sous-marché du Centre-de-l'île a fait l'objet d'un engouement sans précédent en matière de développement et d'investissement à Montréal. Aujourd'hui, on constate une activité croissante dans la partie ouest de l'île, un secteur qui comporte principalement des développements résidentiels. Ce secteur comprend les villes de Beaconsfield, Dorval et Pointe-Claire, cinq autres municipalités et deux arrondissements de la ville de Montréal. Des projets de développement de moyenne et de grande envergure qui transformeront cette partie de l’île de Montréal ont été annoncés. Il s’agit notamment des Jardins Dorval, de divers projets résidentiels à logements multiples et d’un développement à haute densité autour des futures stations du Réseau express métropolitain (REM). Certaines des plus fortes hausses de la valeur foncière des propriétés résidentielles ont également été enregistrées dans des secteurs de l'Ouest-de-l'île, ce qui a suscité un vif intérêt de la part des propriétaires, et des augmentations de prix. Cette séance analysera les principaux aspects de cette tendance, une véritable ruée vers l'Ouest-de-l'île.


15h10 
RAFRAÎCHISSEMENTS DE L'APRÈS-MIDI

15h25
TABLE RONDE DES DÉCIDEURS : QUELS SONT LES DÉFIS, LES STRATÉGIES ET LES OCCASIONS À SAISIR EN 2020 ET AU COURS DES ANNÉES À VENIR, DU POINT DE VUE DES FPI, DES CAISSES DE RETRAITE ET DES INVESTISSEURS PRIVÉS ?

Cette séance réunira des dirigeants de plusieurs organisations. Ils présenteront leur vision quant aux bases du marché immobilier de la grande région de Montréal, en 2020 et au-delà. Ils fourniront donc leurs prévisions pour les 12 prochains mois, et partageront leurs réflexions stratégiques pour l’avenir. 

Plusieurs autres sujets seront abordés, dont les suivants :

  • Quels sont les principaux défis, tendances et risques pour les investisseurs, les propriétaires et les promoteurs d’immeubles de bureaux, de vente au détail, industriels et multi-résidentiels, dans le marché montréalais ?
  • Jusqu’à quel point peut-on dire que l’économie est florissante? Qu’est-ce qui facilite une croissance accélérée et davantage de développement ?
  • Étant donné l’intensité du développement immobilier que connaît actuellement Montréal, y a-t-il une surabondance de produit sur le marché ?
  • Où sommes-nous rendus dans le cycle ? Y a-t-il un décalage trop important entre les bases des activités d’investissement, et de location, dans certaines classes d’actifs ? À quoi pouvons-nous nous attendre, en ce qui concerne le niveau des investissements et des transactions, au cours de l’année à venir ?
  • Quelles sont les principales différences entre les stratégies des FPI et celles des caisses de retraite et des investisseurs privés ?
  • Quelles sont les classes d’actifs et de transactions qui sont susceptibles d’offrir les meilleurs rendements en 2020 ?
  • Certaines problématiques affecteront-elles les marchés de la dette et des capitaux, au cours des 12 prochains mois ?
  • Comment pouvons-nous faire croître les loyers des espaces de bureaux et des locaux commerciaux et industriels, dans le marché actuel ? 

Moderator:
Roger Plamondon
, Président, Broccolini

Panel:
Micheal Emory
, Président et Président-directeur général, Allied Properties REIT
Paul Finkbeiner, Chef global de l'immobilier, GWL Realty Advisors Inc.
Brett Miller, Chef de la direction, Canderel
Nathalie Palladitcheff, Cheffe de la direction, Ivanhoé Cambridge


16h25
RÉCEPTION ET RÉSEAUTAGE

Veuillez noter que le service d’interprétation simultanée du français vers l’anglais ou de l’anglais vers le français sera offert pendant ce Sommet.