Programme 2016

Titre

Titre

Or

Mardi 25 octobre 2016

7 h 15
INSCRIPTION ET PETIT-DÉJEUNER

8 h 00
MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE

Introduction:
Andrew Cross, Éditeur, Espace Montréal

Président de la conférence:
Michael Stones, Vice-président, Gestion immobilière, Groupe Immobilier Oxford


8 h 05
MISE À JOUR ET PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES DU MARCHÉ MONTRÉALAIS : QUELS SONT LES PRINCIPAUX FACTEURS QUI POURRAIENT INFLUENCER LE MARCHÉ MONTRÉALAIS EN 2017?

Cette présentation portera sur la performance de l’économie montréalaise, ainsi que sur les principales tendances que l’on constate dans ce marché. Quels sont les moteurs de l’économie locale qui connaissent une performance solide, en ce moment, et qui sont susceptibles de prendre de l’ampleur? Que prévoit-on en matière d’emploi et de croissance démographique, à Montréal? Comment les projections concernant Montréal se comparent-elles à celles des autres grandes villes canadiennes?

Denis Durand, Associé principal senior, Gestion privée de patrimoine, Gestionnaire de portefeuille, Jarislowsky Fraser


8 h 35
LES PROJETS PHARES DE LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL QUI CHANGENT LA DONNE… ET TRANSFORMENT LE MARCHÉ

Au cours des dernières années, un nombre croissant de projets de développement immobilier ont été réalisés ou annoncés à Montréal, y compris des investissements importants dans les infrastructures, des projets de copropriété à haute densité, des projets à usage mixte, et la revitalisation de secteurs entiers. La ville de Montréal se réinvente, tout comme le font Laval et d’autres villes de banlieue. Combien de nouvelles opportunités de location commerciale ont-elles été suscitées par ce développement immobilier? Le marché peut-il soutenir tous les projets à venir? Est-ce qu’il y aura une croissance du développement lié au transport collectif? Parmi les projets qui seront examinés lors de cette séance, l’on retrouve ceux de Place Montmorency, Royalmount,Le Quais De Lorimier et TOD Quartier.

Animateur :
André Plourde, Premier vice-président, Colliers International

Panel:
Michael Bertone, Co-Fondateur et associé, Société de développement Bertone
Mathieu Collette, Vice-président, Opérations & Développement, Devimco Immobilier
Mike Jager, Directeur, Développement des affaires, Groupe Montoni

Claude Marcotte, Vice-président exécutif, Développement et construction, Carbonleo


9 h 25
APERÇU DU MARCHÉ DE LA LOCATION D’IMMEUBLES DE BUREAUX, INDUSTRIELS ET DE COMMERCE DE DÉTAIL À MONTRÉAL

Quel est le niveau du volume des transactions des marchés de la location, actuellement, à Montréal? Quelles sont les perspectives pour les espaces de bureaux, de commerce de détail, et les immeubles industriels et multi-résidentiels pour 2017, et au-delà? Quelles sont les principales sources de la demande d’espace? Un examen des principales bases du marché incluant les taux d’inoccupation, les taux d’absorption et les taux effectifs réels.

Animateur :
Michael Stones, Vice-président, Gestion immobilière, Groupe Immobilier Oxford

Panel:
Erik Charton, Vice-président principal, Groupe Services industriels, JLL
Denis Perreault, Directeur général et Associé, Courtier immobilier agréé, Avison Young

Jean Rickli, Conseiller Principal Associé, Groupe J.C. Williams


10 h 10
RAFRAÎCHISSEMENTS

10 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2 ou A3)
SÉANCE A1:
LA MUTATION DU MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL : COMMENT LES LOCATAIRES ET LES FORMATS ÉVOLUENT-ILS?

Le marché du commerce de détail continue de connaître une période de mutation radicale. Il existe de nombreux facteurs qui sont responsables cette évolution en cours. Cette séance examinera quelques-unes des grandes tendances que l’on constate sur l’Île de Montréal, à Laval, sur la Rive-Sud et ailleurs dans la Grande région de Montréal. Compte tenu de la croissance du commerce électronique, quelles stratégies de type « multicanal » les détaillants exploitent-ils? Comment les centres et les mégacentres commerciaux se transforment-ils pour attirer les consommateurs d’aujourd’hui, d’une grande diversité démographique? Quel impact le développement de condominiums a-t-il sur les commerces de détail qui cherchent à desservir ce segment de marché grandissant? Comment les détaillants traditionnels s’adaptent-ils à cet environnement urbain? Comment le marché du luxe est-il segmenté? Quelles sont les innovations qui font leur apparition sur le marché?

Animateur :
Denis Paquin, Associé,  Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel:
Nicolas Désourdy, Vice-président, Location, Carbonleo
Éric Foster, ‎Président, Foster Immobilier Inc.
Manon Larose, Vice-présidente, Location Commerce de détail, FPI  Cominar
Emeka Mayes, Directrice, Acquisitions, Est du Canada, First Capital Realty


SÉANCE A2:
LES DROITS ET RECOURS DES LOCATAIRES ET DES PROPRIÉTAIRES : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR DANS LE MARCHÉ ACTUEL

Les droits et recours des parties sont des éléments importants, dans un bail commercial. Ils peuvent constituer des points de discorde entre les bailleurs et les locataires. Cette séance abordera des questions très variées, telles que : Qu’exigent les locataires dans le marché actuel, et pourquoi? Quelles sont les sources de conflit les plus courantes, entre un propriétaire et un locataire, quant aux droits spéciaux, et comment ces conflits peuvent-ils être évités lors du processus de rédaction? Les bailleurs et les locataires tentent d’introduire de la flexibilité et du contrôle dans leurs baux. Comment concilier ces intérêts opposés? Comment les avocats appliquent-ils ces clauses lorsqu’il y a défaut ? Qu’en est-il du droit de résiliation en cas de faillite, dans tout cela? Découvrez comment ces questions sont abordées du point de vue des propriétaires, des locataires et des avocats, dans les conditions actuelles du marché.

Animateur :
Louis-Martin Dubé, Associé, Lavery S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel:
Fredric L. Carsley, Associé, De Grandpré Chait S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Philippe Colivas, Vice-président, Légal, Groupe MTY


SÉANCE A3:
QUELLE EST L’ÉVOLUTION ACTUELLE DES LIEUX DE TRAVAIL? QUELS SONT LES PRINCIPAUX CRITÈRES DONT LES LOCATAIRES TIENNENT COMPTE, LORSQU’ILS PRENNENT DES DÉCISIONS CONCERNANT LA LOCATION D’ESPACES?

Les lieux de travail ont connu des changements importants au cours de la dernière décennie. Ces changements ont eu un impact incontestable sur le marché de la location. Il y a dix ans, des sociétés telles que WeWork, IQ Suites et Breather étaient inexistantes. Les termes « hoteling » et « concept à aire ouverte » ne faisaient pas partie du langage courant. Il existe maintenant toute une gamme d’environnements de travail partagés. Les exigences et les préférences des locataires ont également évolué. On n’a qu’à penser au Well Building Standard et aux immeubles de bureaux de catégorie A faits de briques et de poutres. Les locataires sont fortement axés sur des lieux de travail qui favorisent une productivité optimale et qui permettent d’attirer et de retenir leur atout le plus précieux : leurs employés. Quel est le moteur décisionnel des locataires dans le marché actuel et comment l’évolution des lieux de travail affecte-t-elle les exigences en matière de location et de construction? Quelles seront les conséquences de ces innovations sur le marché des espaces de bureaux?

Animateur :
Andrew Bissett, Vice-président exécutif et directeur national, JLL

Panel:
Stéphane Bernier, 
Directeur Design Commercial, Aedifica
Marie-Claude Duchesne, Directrice, Solutions et Planification du portefeuille immobilier
Michael Simoneau, Vice-président Services administratifs, Agropur

11 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2 ou B3)
SÉANCE B1:
DISTINGUER LE VRAI DU FAUX QUANT AU MARCHÉ DE LA LOCATION DE BUREAUX : COMMENT PERFORME-T-IL VRAIMENT?

Comment le marché des immeubles de bureaux du centre-ville de Montréal performe-t-il actuellement, par rapport au sous-marché du Centre-de-l’Île et à ceux situés en périphérie? Quelle est la quantité d’espace inoccupé, en ce moment, sur le marché? Quel impact les nouveaux immeubles auront-ils sur le marché? La demande absorbera-t-elle la majorité des nouveaux espaces? Comment les gestionnaires d’immeubles plus anciens, de catégories A, B et C, réagissent-ils? Où les LNE se dirigent-ils en ce moment? Quelles sont les tendances qui se dessinent à long terme? À quoi pouvons-nous nous attendre en 2017? Le déménagement audacieux de Desjardins dans la tour du Stade olympique sera-t-il un signe avant-coureur de nouvelles opportunités, pour les immeubles plus anciens? La séance débutera par une brève présentation concernant l’évolution du marché de Montréal, au cours de la dernière décennie.

Animatrice :
Martine Sirois, Directrice, Groupe  Altus

Panel :
Laurent Benarrous, Principal, Avison Young
Éric Boivin, Directeur principal Planification & transactions portefeuille immobilier, Mouvement Desjardins

Christian Charbonneau, Vice-président principal, CBRE Limitée

Guy Mayer, Directeur Location, Galion Gestion Développement Immobilier Inc.


SÉANCE B2:
LA NÉGOCIATION DES BAUX DANS LE MARCHÉ ACTUEL : COMMENT COMPRENDRE LES ENJEUX, RÉSOUDRE LES PROBLÈMES CLÉS ET CONCLURE LA TRANSACTION

Quels sont les enjeux et les points de friction qui surviennent le plus souvent lors des négociations, dans les conditions actuelles du marché, et quels sont les arguments qui sont utilisés par les parties pour trouver un terrain d’entente? Comment déterminer le LNE dans le contexte de location actuel? Quels sont certains des principaux problèmes soulevés lors des négociations, en ce moment? Que peut-on faire pour résoudre ces différends? Existe-t-il des procédés créatifs permettant de clore une transaction plus facilement, et avec succès? Quels sont les styles de négociation qui peuvent être particulièrement efficaces? Est-il important de circonscrire les résultats souhaités, avant le début des négociations? Combien de temps faut-il pour finaliser une transaction? Dans quelles circonstances un propriétaire offrirait-il une mesure incitative ou une allocation, dans le marché actuel? Comment les transactions et les activités de location peuvent-elles être influencées par différents types de gestionnaires d’actifs?

Animateur :
Robert Cressaty, Président & Directeur associé, Services Conseils Landmark inc.

Panel :
Luciano D’Iorio, Président, Services Immobiliers Terramont Inc.
Catherine Guertin, Associée, Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Richard Poirier, Premier Vice-président, Location, Magil Laurentienne


SÉANCE B3:
PLEINS FEUX SUR LES UTILISATEURS D’ESPACE : COMMENT LES ENTREPRISES EN DÉMARRAGE SONT LA PROCHAINE OCCASION DE CROISSANCE À DEUX CHIFFRES!

Au cours des douze derniers mois, on a pu constater plusieurs changements importants sur le marché : des espaces plus originaux, plus d’espaces communaux et des échéanciers de baux plus courts. Compte tenu du fait que les entreprises en démarrage exigent des échéanciers de baux de deux ou trois ans, le bail traditionnel de dix ans devient-il de plus en plus obsolète? Quel est le profil des entreprises en démarrage qui deviennent ensuite des locataires importants? CREDO a préparé un rapport en profondeur concernant l’écosystème des entreprises en démarrage. Par exemple, une société de technologie a démarré avec un bail à court terme de 5 000 pieds carrés, puis elle a augmenté sa superficie à 50 000 pieds carrés, pour chercher ensuite un espace de 100 000 pieds carrés. Cette séance vous permettra de mieux connaître ces tendances et ce qu’elles signifient pour le marché de la location immobilière à Montréal, au cours des années à venir.

Animatrice :
Marie-France Benoit, Directrice principale, Produits commerciaux, Altus Solutions et données, division de Groupe Altus

Panel :
Jean-François Charette, Gestionnaire de projet, CredoProd
Sébastien Leduc, Co-fondateur, GSOFT

Georges Renaud, Vice-président, Coldwell Banker Commercial

Natalie Voland, Présidente, Gestion Immobilière Quo Vadis


12 h 40
DÎNER
RAFRAÎCHISSEMENTS

13 h 40
TABLE RONDE JURIDIQUE SUR LES TENDANCES DU MOMENT ET LES PROBLÈMES COURANTS EN 60 MINUTES

Courtes séances animées qui couvriront en rafales divers sujets parfois nébuleux que l’on croise inévitablement dans le processus de location. Chaque question sera abordée par un juriste chevronné, en environ cinq minutes, ce qui engendrera certainement un débat impliquant les autres experts, et l’auditoire. Parmi les points abordés, mentionnons :

  • La vogue des condos atteindra-t-elle les espaces commerciaux? Quel impact cela peut-il avoir sur les baux?
  • Qui, moi? C’est ma compagnie qui est locataire, et elle n’a plus d’actifs. Le bailleur peut-il me poursuivre personnellement, et surtout, avoir gain de cause?
  • La publication du bail vue sous un autre angle : n’y a-t-il que des avantages pour le locataire, et que des inconvénients pour le bailleur?
  • Rédiger une clause de défaut / résiliation automatique : tout un art! Comment faire en sorte qu’elle ait du mordant, et pas juste sur le papier.
  • Surprise surprise : des locataires découvrent trop tard que le zonage ne leur permet pas d’exploiter leur entreprise dans leurs locaux, ou que l’estimation de loyer additionnel fournie par le bailleur était très inférieure à la réalité. À qui la faute – et qui paye la note?
  • Consentement du bailleur à la sous-location : quoi faire et ne pas faire, en tant que locataire et en tant que bailleur.

Conférenciers:

Stéphanie Beauregard, Avocate, Delegatus services juridiques inc.

Steven Chaimberg, Associé, Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l.
René Gauthier, Associé, Cain Lamarre S.E.N.C.R.L., s.r.l.


14 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2 ou C3)
SÉANCE C1:
ÉTUDE DE CAS – SÉANCE DE GROUPE INTERACTIVE : REPOSITIONNER UN ACTIF EXISTANT AFIN DE DEMEURER COMPÉTITIF

Pratiquement tous les nouveaux développements immobiliers, dans le marché actuel, sont conçus en fonction de la certification LEED, ou d’une autre mesure de performance sur le plan environnemental. Cependant, la construction neuve ne représente qu’un faible pourcentage du parc immobilier. Quelles sont les options qui s’offrent aux immeubles existants, quant à l’amélioration de leur performance énergétique et quant à l’environnement, au sens large? Quelles mesures les propriétaires d’immeubles existants peuvent-ils prendre pour améliorer l’efficacité opérationnelle, les attraits et l’image de leurs immeubles, pour que leurs espaces demeurent concurrentiels sur le marché? Que pouvez-vous faire avec des immeubles de catégorie B ou C, afin de maintenir ou d’améliorer leur valeur sur le marché? Cette séance abordera les stratégies de gestion d’actifs, de marketing et d’investissement spécifiques qui peuvent être utilisées afin de repositionner un immeuble et augmenter son attrait vis-à-vis des locataires, et sa valeur pour les propriétaires.

Animateur :
Erik Langburt, Vice-président, Location et Investissements, Cushman & Wakefield

Panel :
Claudio Celli, Vice-président, Asgaard

Mark Schneiderman, Associé Principal, Groupe Shapiro
Jake Vaughan, Directeur Location, Groupe Immobilier Manuvie


SÉANCE C2:
L’IMPACT DU NOUVEAU CODE DE PROCÉDURE CIVILE DU QUÉBEC SUR LES BAUX COMMERCIAUX ET LES NOUVEAUX RÈGLEMENTS MUNICIPAUX À VENIR : CE QUE LES PROPRIÉTAIRES, LES COURTIERS, LES AVOCATS ET LES LOCATAIRES DOIVENT SAVOIR

Cette séance débutera en examinant les principaux changements découlant du nouveau Code de procédure civile du Québec, en vigueur depuis le 1er janvier 2016. Quels sont les impacts occasionnés par ces principaux changements et comment affectent-ils les droits et obligations des propriétaires et des locataires? Le panel discutera également des amendements récents à la Loi concernant la lutte contre le tabagisme, de la législation actuelle encadrant l’amiante, des règlements concernant la malbouffe et de la nouvelle taxe sur le carbone. La séance vous permettra d’être à l’affût des nouvelles tendances et d’être proactifs quant aux amendements à apporter à vos baux.  Il y aura une période de questions et réponses lors de cette séance. Préparez-vous à l’avance!

Animatrice :
Julie Desrochers, Associée, Gowlings  S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel :
Nathalie Bédard, Associée, Donati Maisonneuve  S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Annie Gagnon-Larocque, Associée, McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Julie Lanteigne, Associée, De Grandpré Chait S.E.N.C.R.L., s.r.l.


SÉANCE C3:
LA LOCATION D’IMMEUBLES INDUSTRIELS : UN RETOUR EN FORCE DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL?

Cette séance débutera par un bref aperçu de la demande dans le marché industriel montréalais, sous deux angles : la logistique et l’entreposage, d’une part, et les usages plus lourds, d’autre part. Quelles sont les transactions de location récemment conclues qui sont dignes de mention? Comment le marché de la location est-il différent, si l’on compare Laval et la Rive-Nord, la Rive-Sud, l’Ouest-de-l’Île et d’autres sous-marchés? Quel type d’espace devient obsolète et quel type d’espace demeure viable? Comment les besoins des locataires industriels évoluent-ils et quelles sont les initiatives récentes mises en œuvre par les propriétaires pour répondre à ces besoins? Comment les valeurs des immeubles de catégories B et C ont-elles été touchées au cours de la dernière année? Que nous réserve l’avenir pour ces types d’immeubles et d’autres catégories d’immeubles considérés obsolètes? Les grands centres de distribution sont-ils des éléphants blancs potentiels?

Animateur :
Paul-Eric Poitras, Président, NAI Commercial

Panel :
Ugo Cianciulli, Vice-président, Développement des affaires, Loracon Construction
Joe Iadeluca, Vice-président principal, Gestion de portefeuille, FPI Dream Industriel

Ian Quint, Président, Directeur Développement, Construction & Location, Groupe Quint
Béatrice Roquet, Vice-présidente, Colliers International


15 h 40
INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET PERTURBATEURS INÉVITABLES : QUEL IMPACT SUR LE MARCHÉ DE LA LOCATION IMMOBILIÈRE?

L’innovation technologique est en train de transformer le monde dans lequel nous vivons et ce, beaucoup plus rapidement que nous ne l’aurions jamais imaginé. L’innovation peut parfois perturber notre environnement. Mais nous devons comprendre ce changement et l’accepter. Bien que nous accomplissions beaucoup de choses grâce à la technologie actuelle, au cours des dix prochaines années, les innovations surviendront de plus en plus rapidement. Pensez aux impacts qu’elles auront sur le marché de l’immobilier, tels que ceux qu’a eus Airbnb sur le marché hôtelier ou WeWork sur le marché des espaces de bureaux classiques. Alibaba, Shopify, Amazon et les autres plateformes de commerce électronique sont en train d’altérer le commerce de détail, de manière irréversible. Cependant, des synergies émergent grâce à ces plateformes. Ainsi, des détaillants de commerce électronique ayant ouvert des magasins physiques ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de façon spectaculaire. Comment les propriétaires immobiliers peuvent-ils adapter leurs immeubles et leurs stratégies de location dans cette ère d’innovation constante?

Animateur :
Michael Stones, Vice-président, Gestion immobilière, Groupe immobilier Oxford

Panel :
Marta Gonzalez, Directrice principale de la communauté, Montréal, WeWork
Luc Lavigne, Vice-président, Location nationale, La Corporation Cadillac Fairview Limitée
Peter Picciola, Vice-président, Location de bureaux – Québec, Ivanhoé Cambridge
Hicham Ratnani, Chef des opérations & Cofondateur, Frank & Oak


16 h 30
CLÔTURE

17 h 00
LES PRIX INOVA IDU

Les prix INOVA IDU vont suivre la Conférence.

Un billet doit être acheté pour cet événement. Veuillez cliquer ici pour plus d’informations ou pour vous inscrire.