Programme 2017

Titre

Platine

Or

Mercredi le 11 octobre

17 h 30
ÉDITION 2017 DE L’ÉVÉNEMENT BÉNÉFICE ANNUEL DE CBRE MONTRÉAL

Activité de réseautage et de financement annuelle au profit de la Fondation immobilière de Montréal pour les jeunes

De 17h30 à 21h00. Emplacement à être déterminé

Pour plus d’information, Suivez ce lien


Jeudi le 12 octobre

7 h 15
INSCRIPTION ET PETIT-DÉJEUNER

8 h 00
MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE

Introduction :
Andrew Cross, Éditeur, Espace Montréal

Président de la conférence :
Luciano D’Iorio, Directeur général, Québec, Cushman & Wakefield


8 h 05
L’AVANTAGE CONCURRENTIEL DE MONTRÉAL: QUELS SONT LES MOTEURS ÉCONOMIQUES QUI FACILITENT SA CROISSANCE?

Les principaux facteurs qui caractérisent actuellement de nombreuses villes florissantes sont les suivants : une gamme diversifiée de moteurs économiques vigoureux, ainsi qu’une population et une culture dynamiques qui inspirent et qui attirent un large éventail de résidents instruits. Ceci étant, comment la ville de Montréal se classe-t-elle à cet égard? Quels avantages concurrentiels offre-t-elle? Quels sont les secteurs d’activités qui affichent les plus hauts taux de croissance? Cette croissance est-elle durable? Quels sont les pronostics pour les prochaines années?

Mario Lefebvre, Vice-président, Recherche, Marchés immobiliers mondiaux, Ivanhoé Cambridge


8 h 25
FACTEURS D’INFLUENCE : L’ÉCONOMIE, LE CAPITAL HUMAIN ET LA TECHNOLOGIE

Le marché de l’immobilier commercial est influencé par plusieurs facteurs. Les performances des économies nationales et locales ne sont que quelques-uns des moteurs de ce marché. D’autres facteurs importants incluent la disponibilité d’un bassin de personnes hautement compétentes, que les entreprises d’aujourd’hui recherchent pour assurer leur croissance, et une offre d’actifs immobiliers de qualité qui répondent aux besoins des environnements de travail collaboratifs, et des formats modernes de vente au détail, de logistique et de la fabrication. Cette présentation examinera comment tous ces éléments interagissent les uns avec les autres pour produire une forte demande dans le secteur immobilier provenant d’un large éventail d’occupants diversifiés.

Spencer Levy, Directeur de la recherche, Amériques, CBRE


9 h 00
L’UN DES PROJETS PHARES DE LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL QUI CHANGENT LA DONNE… ET TRANSFORMENT LE MARCHÉ

Au cours des dernières années, un nombre croissant de projets de développement immobilier ont été réalisés ou annoncés à Montréal, y compris des investissements importants dans les infrastructures, des projets de copropriété à haute densité, des complexes immobiliers à usage mixte, et la revitalisation de pans entiers de certains secteurs commerciaux et résidentiels. Par conséquent, les limites du centre-ville semblent s’élargir. Cette présentation examinera l’un des projets de développement novateurs qui sont à l’avant-garde de la façon dont la ville se réinvente en métropole dynamique.

Mathieu Duguay, Président et Chef de la direction, Cogir Immobilier, Promoteur du projet Humaniti, la toute première « communauté verticale évoluée» à Montréal.


9 h 20
APERÇU DU MARCHÉ DE LA LOCATION : QUELLES FURENT CERTAINES DES TRANSACTIONS LES PLUS MARQUANTES?

Quelles furent certaines des transactions de location les plus marquantes au cours des douze derniers mois dans les marchés de bureaux, de la vente au détail et industriel dans la Région du grand Montréal? Qui sont les locataires qui ont conclu ces transactions? Où se situent les LNE en ce moment, et dans quelle direction se dirigeront-ils, vraisemblablement, en 2018? Cette présentation examinera certains des principaux facteurs qui ont influé sur les motivations des parties impliquées et d’autres éléments qui ont mené à la réussite de ces transactions.

Martine Sirois

Laurent Benarrous

Peter Mouhteros

Anne-Marie Sauvé

Animatrice :
Martine Sirois,Directrice, Recherche, évaluation et services-conseils, Groupe Altus

Panel :

Laurent Benarrous, Associé principal, Avison Young
Peter Mouhteros, Associé principal, Groupe services industriels, JLL

Anne-Marie Sauvé, Courtier immobilier, NAI Commercial


10 h 10
RAFRAÎCHISSEMENTS

10 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2 ou A3)
SÉANCE A1:
L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL : COMMENT LES HABITUDES DES CONSOMMATEURS CHANGENT-ELLES? LES PROPRIÉTAIRES ET LES DÉTAILLANTS PEUVENT-ILS INNOVER DAVANTAGE?

Le marché du commerce de détail continue de connaître une période de mutation marquée par diverses perturbations. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette évolution. Cette séance examinera quelques-unes des grandes tendances du point de vue des consommateurs, des détaillants et des propriétaires. Compte tenu de la croissance du commerce électronique, quelles stratégies de type « multicanal » les détaillants exploitent-ils? Comment les centres et les mégacentres commerciaux se transforment-ils pour attirer les consommateurs d’aujourd’hui, d’une grande diversité démographique? Comment les détaillants traditionnels s’adaptent-ils dans les environnements urbains? Quelles sont les innovations qui font leur apparition sur le marché, de la part des propriétaires et des locataires?

Marcel Blouin

Tyler Harden

Manon Larose

Yves Maurais

François Roberge

Animateur :
Marcel Blouin, Associé fondateur, Intella Immobilier

Panel :
Tyler Harden, Vice-président Location, Groupe Harden
Manon Larose, Vice-présidente, location, commerce de détail, FPI Cominar REIT
Julie Martineau, Vice-présidente, Ventes et location, Cushman & Wakefield


SÉANCE A2:
COMMENT LES PROPRIÉTAIRES ET LES LOCATAIRES PEUVENT-ILS SE PRÉMUNIR CONTRE LES DIFFICULTÉS COMMERCIALES INATTENDUES AUXQUELLES LES LOCATAIRES POURRAIENT FAIRE FACE?

En raison de l’évolution rapide des conditions du marché actuel, certains locataires peuvent rapidement faire face à des difficultés commerciales. Pour se protéger, les propriétaires ont besoin de garanties efficaces et efficientes. Quelles sont les forces et les faiblesses comparatives entre les cautionnements, les indemnités, les lettres de crédit et les autres formes de garanties relatives aux obligations des locataires? Qu’est-ce que les locataires peuvent négocier en prévision d’un ralentissement économique? Comment les locataires peuvent-ils apaiser leurs craintes face à la possibilité que leurs locaux puissent cesser de répondre à leur besoins ou qu’ils deviennent inabordables? Que peut-on ou devrait-on faire lorsque ce genre de défis survient au cours de la durée d’un bail? Quand et comment les locataires devraient-ils aborder les propriétaires?

Renée Vézina

Elias Benhamou

Earl Cohen

Chantal Desjardins

Denis Paquin

Animatrice :
Renée Vézina, Avocate et présidente de la Fondation immobilière de Montréal pour les jeunes

Panel :
Elias Benhamou, Associé principal, Davies Ward Phillips & Vineberg S.E.N.C.R.L.,s.r.l.
Earl Cohen, Associé, Sternthal Katznelson Montigny S.E.N.C.R.L.,s.r.l.
Chantal Desjardins, Associée fondatrice, Cabinet juridique Chantal Desjardins inc.
Denis Paquin, Associé, Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.


SÉANCE A3:
LA RIVE-SUD : QU’EST-CE QUI EXPLIQUE SA FORTE CROISSANCE ET SON DÉVELOPPEMENT RAPIDE? COMMENT LE MARCHÉ DE LA LOCATION PERFORME-T-IL?

Cette séance offrira un aperçu des raisons pour lesquelles les sous-marchés de la Rive-Sud connaissent une forte croissance—de Brossard à Longueuil. Malgré une population de près d’un million de personnes et le deuxième plus grand centre commercial au Canada, la Rive-Sud était jadis un secteur oublié de la région du grand Montréal (RGM). Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Pourquoi la création d’emplois est-elle deux fois plus forte sur la Rive-Sud que dans tout autre secteur de la RGM? Pourquoi les ménages se dirigent-ils vers une croissance annuelle à deux chiffres? Le développement axé sur le transport en commun ouvre la voie, des projets d’une valeur de 1,5 milliard $ étant en voie d’élaboration. Certains promoteurs démarrent des projets de construction d’espaces de bureaux sans aucune pré-location—du jamais vu depuis vingt ans. Qu’est-ce qui attire toute cette migration et ce développement?

Yves-André Godon

Marco Fontaine

Luc Sicotte

Dominique Saucier

Mario Verville

Animateur :
Yves-André Godon, Vice-président exécutif, Gestion d’actifs, Immobilier Carbonleo

Panel :
Mathieu Collette, Vice-président, Opérations / Développement, Devimco Immobilier
Jacques Métivier, Vice-président du Conseil d’administration, Société immobilière Landmark
Dominique Saucier, Vice-président, Avison Young
Mario Verville, Directeur – Direction du développement, Ville de Longueuil


11 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2 ou B3)
SÉANCE B1:
LE MARCHÉ DES BUREAUX CONNAÎT UNE ACTIVITÉ SOUTENUE : QUE CELA SIGNIFIE-T-IL POUR LES TAUX D’INOCCUPATION, L’ABSORPTION ET LE DÉVELOPPEMENT?

Cette séance examinera la performance du marché des immeubles de bureaux du centre-ville de Montréal, par rapport au sous-marché du Centre-de-l’Île et de la périphérie. Quelle est la quantité d’espace inoccupé, en ce moment, sur le marché? Quel impact les nouveaux immeubles auront-ils sur le marché? La demande absorbera-t-elle la majorité des nouveaux espaces? Comment les immeubles de catégorie A performent-ils par rapport à ceux de catégorie B ? Où les LNE se dirigent-ils en ce moment? Quelles sont les tendances qui se dessinent à long terme, compte tenu des nouveaux projets en cours de développement? À quoi pouvons-nous nous attendre en 2018?

Michael Stones

Philip Belliard

Frédérick Corey

Robert Giglio

Jean Laurin

Animateur :
Michael Stones, Vice-président, Gestion immobilière, Groupe immobilier Oxford.

Panel :
Philip Belliard, Directeur général principal, Location, Conseillers immobiliers GWL
Frédérick Corey, Vice-président, Location – bureau, FPI Cominar
Robert Giglio, Vice-président, Location, Bentall Kennedy (Canada)
Jean Laurin, Président et Chef de la direction, Newmark Knight Frank Devencore


SÉANCE B2:
LA NÉGOCIATION DES BAUX DANS LE MARCHÉ ACTUEL : COMMENT COMPRENDRE LES ENJEUX, RÉSOUDRE LES PROBLÈMES CLÉS ET CONCLURE LA TRANSACTION

Quels sont les enjeux et les points de friction qui surviennent le plus souvent lors des négociations, dans les conditions actuelles du marché, et quels sont les arguments qui sont utilisés par les parties pour trouver un terrain d’entente? Comment déterminer le LNE dans le contexte de location actuel? Quels sont certains des principaux problèmes soulevés lors des négociations, en ce moment? Que peut-on faire pour résoudre ces différends? Existe-t-il des procédés créatifs permettant de clore une transaction plus facilement, et avec succès? Quels sont les styles de négociation qui peuvent être particulièrement efficaces? Est-il important de circonscrire les résultats souhaités, avant le début des négociations? Combien de temps faut-il pour finaliser une transaction? Dans quelles circonstances un propriétaire offrirait-il une mesure incitative ou une allocation, dans le marché actuel? Comment les transactions et les activités de location peuvent-elles être influencées par différents types de gestionnaires d’actifs?

Animatrice :
Nathalie Bédard, Associée, Donati Maisonneuve S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel :
Andrew Bissett, Vice-président exécutif, Directeur national, JLL
Harry Bennan, Directeur Location, Groupe Redbourne inc.
André Plourde, Vice-président principal, Colliers International
Jake Vaughan, Directeur Location, Manuvie Immobilier

Nathalie Bédard

Andrew Bissett

Harry Brennan

André Plourde

Brent Robinson

Animatrice :
Nathalie Bédard, Associée, Donati Maisonneuve S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel :
Andrew Bissett, Vice-président exécutif, Directeur national, JLL
Harry Bennan, Directeur Location, Groupe Redbourne inc.
André Plourde, Vice-président principal, Colliers International
Brent Robinson, Directeur, location, industrielle Alliance, Assurance et Services Financiers Inc.


SÉANCE B3:
LE MARCHÉ DE LA LOCATION INDUSTRIELLE EST EN FORTE PROGRESSION : POUR QUELLE RAISON? DANS QUELS SOUS-MARCHÉS?

Cette séance débutera par un bref aperçu de la demande dans le marché industriel montréalais, sous deux angles : la logistique et l’entreposage, d’une part, et les usages plus lourds, d’autre part. La séance abordera ensuite la révision et l’analyse les différents sous-marchés : Laval, la Rive-Nord, la Rive-Sud et l’Ouest-de-l’Île. Comment chacun d’eux performe-t-il? Quelles sont les raisons sous-jacentes de leurs forces ou de leurs faiblesses? Quelles sont les transactions récemment conclues qui sont dignes de mention? Quel type d’espace devient obsolète et quel type d’espace demeure viable? Comment les besoins des locataires industriels évoluent-ils et quelles sont les initiatives récentes mises en œuvre par les propriétaires pour répondre à ces besoins? Quel est le niveau de croissance du secteur de la logistique? Dans quelle mesure les achats en ligne affectent-ils cette tendance?

Robert Cressaty

George Alexopoulos

Jean-Marc Dubé

Joe Iadeluca

Mike Jager

Animateur :
Robert Cressaty, Président & Associé Directeur, Services Conseils Landmark

Panel :
George Alexopoulos, Vice-président Ventes, Belden Canada Inc.
Jean-Marc Dubé, Vice-président, Colliers International
Joe Iadeluca, Vice-président principal, Gestion de portefeuille, FPI Dream Industriel
Mike Jager, Directeur développement des affaires, Groupe Montoni


12 h 40
REPAS DU MIDI INFORMEL
DÎNER
RAFRAÎCHISSEMENTS

13 h 35
TABLE RONDE JURIDIQUE SUR LES TENDANCES DU MOMENT ET LES PROBLÈMES COURANTS EN 60 MINUTES

Courtes séances animées qui couvriront en rafales divers sujets parfois nébuleux que l’on croise inévitablement dans le processus de location. Chaque question sera abordée par un juriste chevronné, en environ cinq minutes, ce qui engendrera certainement un débat impliquant les autres experts, et l’auditoire. Parmi les points abordés, mentionnons :

  • Ne me quitte pas – Quand le bail commercial prend-il fin ? Quelles sont conséquences du défaut du locataire de quitter les lieux? Quels sont les recours respectifs des parties? Quand y a-t-il bail par tolérance ? Analyse des clauses de renouvellement automatique, de non-reconduction, etc.
  • Ne me quitte pas (bis) – Un bailleur peut-il forcer un locataire à continuer d’occuper ses locaux, même s’il n’y a pas de clause d’occupation continue dans le bail ?
  • Ne vous laissez pas endormir par les clauses de style !
  • Courtiers, avocats, notaires: la jurisprudence récente impose des devoirs de conseil importants au regard des informations qui se trouvent dans les registres publics. Revue de la situation.
  • Bornes de recharge pour véhicules électriques: Qu’est-ce que les locataires peuvent exiger ? Comment les coûts et revenus liés à ces bornes sont-ils traités par les gestionnaires ? Quelles sont les meilleures pratiques ?
  • Droits de relocalisation: Je t’aime encore mais à un autre endroit !

Stéphanie Beauregard

Steven Chaimberg

René Gauthier

Conférenciers :
Stéphanie Beauregard, Avocate, Delegatus services juridiques inc.
Steven Chaimberg, Associé, Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l.
René Gauthier, Associé, Cain Lamarre S.E.N.C.R.L., s.r.l.


14 h 45
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2 ou C3)
SÉANCE C1ÉTUDE DE CAS – SÉANCE DE GROUPE INTERACTIVE : REPOSITIONNER UN ACTIF EXISTANT AFIN DE DEMEURER COMPÉTITIF

Pratiquement tous les nouveaux immeubles, dans le marché actuel, sont conçus en fonction de la certification LEED, ou d’une autre mesure de performance sur le plan environnemental. Cependant, la construction neuve ne représente qu’un faible pourcentage du parc immobilier. Quelles sont les options pour les immeubles existants, quant à l’amélioration de leur performance énergétique et quant à l’environnement, au sens large? Quelles mesures les propriétaires d’immeubles existants peuvent-ils prendre pour améliorer l’efficacité opérationnelle, les attraits et l’image de leurs immeubles, pour que leurs espaces demeurent concurrentiels sur le marché? Que pouvez-vous faire avec des immeubles de catégorie B ou C, afin de maintenir ou d’améliorer leur valeur sur le marché? Cette séance abordera les stratégies de gestion d’actifs, de marketing et d’investissement spécifiques qui peuvent être utilisées afin de repositionner un immeuble et augmenter son attrait vis-à-vis des locataires, et sa valeur pour les propriétaires.

Gina Iaquinta

Vincent Chiara

Dany Gauthier

Jean Teasdale

Colin Worrell

Animatrice :
Gina Iaquinta, Vice-présidente, Environnement de travail, Aedifica

Panel :
Vincent Chiara, Président, Groupe Mach Inc.
Dany Gauthier, Directeur principal, Gestion immobilière Opérations et Performance, Mouvement Desjardins
Jean Teasdale, Co-Chef de la direction, FPI Nexus
Colin Worrell, Directeur, Location, Allied Properties REIT


SÉANCE C2:
LA STRUCTURATION D’UNE OPÉRATION DE CESSION-BAIL ET LES DÉFIS POTENTIELS: LES DESSOUS DE LA TRANSACTION DE SNC LAVALIN

Les opérations de cession-bail représentent, de plus en plus, des stratégies de croissance alternatives importantes, qu’il s’agisse d’immeubles industriels et de bureaux situés en banlieue ou d’immeubles du centre-ville. Ces opérations gagnent en popularité dans ce qui semble être un marché favorable aux vendeurs. Cette séance examinera l’une des principales transactions de cession-bail récemment conclues sur le marché montréalais – la transaction impliquant SNC Lavalin. Grâce à cette discussion, vous aurez une meilleure idée des enjeux clés propres aux transactions de cession-bail, dont les suivants : Comment les conventions de cession-bail sont-elles négociées et structurées pour assurer un résultat gagnant-gagnant, tant pour le locataire que pour le propriétaire? Pourquoi les joueurs du marché sont-ils si motivés et pourquoi trouvent-ils ces structures si attrayantes? Quelles sont les étapes les plus importantes dans la structuration de ces types de transactions? Quels sont les droits des propriétaires et des locataires dans ces circonstances, et autres sujets dont il faut tenir compte?

Mylany David

Matthieu Barré

Lloyd Cooper

David Dulberg

James Palladino

Animatrice :
Mylany David, Associée, Langlois avocats, S.E.N.C.R.L.,s.r.l.

Panel :
Matthieu Barré, Directeur Principal, Projets Financiers & Chef de l’Administration d’Entreprise, SNC-Lavalin
Lloyd Cooper, Vice-président, Location de bureaux, Montréal, Cushman & Wakefield
David Dulberg, Directeur général, Groupe Immobilier, RBC Marchés des Capitaux
James Palladino, Directeur, Groupe Immobilier, RBC Marchés des Capitaux


SÉANCE C3:
LE COIN DES PERTURBATEURS : QUELLE EST L’ÉVOLUTION ACTUELLE DES LOCATAIRES? QUELS SONT LES PRINCIPAUX CRITÈRES DONT LES LOCATAIRES TIENNENT COMPTE, LORSQU’ILS PRENNENT DES DÉCISIONS CONCERNANT LA LOCATION D’ESPACES? COMMENT LES ENTREPRISES EN DÉMARRAGE ET LES PERTURBATEURS AFFECTENT-ILS LE MARCHÉ DE LA LOCATION?

Les propriétaires d’immeubles commerciaux pourraient croire que les villes intelligentes ne risquent pas d’avoir un impact significatif sur l’environnement bâti existant ou que l’avènement des technologies impliquées est trop éloigné dans le temps pour considérer cet impact sérieusement. Cependant, certaines tendances en évolution risquent d’avoir un impact sur le secteur de l’immobilier commercial plus rapidement que prévu. Les voitures autonomes réduiront le nombre de stationnements et de stations-service, dont beaucoup sont situés sur des emplacements de premier choix. La popularité accrue du cotravail prend de l’ampleur, tandis que les boutiques éphémères attirent davantage d’achalandage que certains commerces de détail traditionnels. Les locataires de bureaux traditionnels exigent de moins en moins d’espace, en raison de l’évolution de leurs besoins. Comment les propriétaires doivent-ils appréhender ces changements et comment doivent-ils s’adapter à cette nouvelle réalité?

Georges Renaud

Mohamed Haouache

Dave McLaughlin

Elise Trudeau

Animateur :
Georges Renaud, Vice-président Exécutif, Coldwell Banker Commercial
Panel :
Nari Aznavour, Chargée des ventes sénior, Montréal, WeWork
Mohamed Haouache, Chef de la direction, Storefront
Elise Trudeau, Directrice immobilier, Breather


15 h 45
LE MARCHÉ DE LA LOCATION AU COURS DES DOUZE PROCHAINS MOIS : QUELLES INNOVATIONS LES CHEFS DE FILE DE L’INDUSTRIE PRIVILÉGIENT-ILS POUR LEURS PROPRIÉTÉS ET LEURS STRATÉGIES DE GESTION D’ACTIFS?

Cette discussion portera sur le développement des stratégies de location adoptées par les propriétaires pour attirer des locataires, que ce soit par des travaux de rénovation qui sortent de l’ordinaire, ou en misant sur le caractère exceptionnel de leur immeuble. Les discussions porteront sur un large éventail de sujets, y compris l’importance de la qualité de l’exploitation immobilière pour retenir les locataires et améliorer l’image de marque du propriétaire dans un marché de location très compétitif, et comment les propriétaires utilisent les rénovations créatives et le positionnement de leurs immeubles afin d’attirer des locataires. Quels sont les moyens les plus efficaces d’accroître la valeur de vos actifs existants tout en fournissant une plus grande valeur à vos locataires? Quelle est l’importance de la rétention des locataires pour les propriétaires et les gestionnaires d’immeubles? Si la rétention des locataires est cruciale, quelles sont les pratiques qui devraient être adoptées vis-à-vis des locataires en cours de bail? Quels sont les critères et indicateurs clés qui sont utilisés par les propriétaires pour évaluer la performance de leur portefeuille immobilier? Les innovations technologiques sont en voie de transformer le monde dans lequel nous vivons et ce, beaucoup plus rapidement que nous ne l’aurions jamais imaginé. Pensez aux impacts qu’elles auront sur le marché de l’immobilier, tels que ceux qu’a eus AirBnB sur le marché hôtelier ou WeWork sur le marché des espaces de bureaux classiques. AliBaba, Shopify, Amazon et les autres plateformes de commerce électronique sont en train d’altérer le commerce de détail, de manière irréversible. Comment les propriétaires immobiliers peuvent-ils adapter leurs immeubles et leurs stratégies de location dans cette ère d’innovation et de perturbation constante?

Luciano D’Iorio

Terry Fraser-Reid

Richard Hylands

Julie Lafrenière

Animateur :
Luciano D’Iorio, Directeur général, Québec, Cushman & Wakefield

Panel :
Terry Fraser-Reid, Vice-président, développement, Portefeuille de l’Est du Canada, La Corporation Cadillac Fairview limitée
Richard Hylands, Président, Corporation Immobilière Kevric Inc.
Julie Lafrenière, Vice-présidente, Développement, Centres commerciaux, Ivanhoé Cambridge


16 h 35
CLÔTURE