Programme 2018

Titre

Platine

Principal

Média

Or

lundi le 29 octobre 2018

17 h 30 -
12 h 00
ÉDITION 2018 DE L’ÉVÉNEMENT BÉNÉFICE ANNUEL DE CBRE MONTRÉAL

Activité de réseautage et de financement annuelle au profit de la Fondation immobilière de
Montréal pour les jeunes

Lieu : Au Lobby du 1250 René-Lévesque Ouest

À l’avance : 125 $ (plus les taxes applicables)

À la porte : 135 $ (plus les taxes applicables)

Cliquez-ici pour obtenir de plus amples renseignements 


mardi le 30 octobre 2018

7 h 15
INSCRIPTION ET PETIT-DÉJEUNER

8 h 00
MOTS DE BIENVENUE ET D’OUVERTURE

Introduction :
Andrew Cross, Éditeur, Espace Montréal

Présidente de la conférence :
Manon Larose
, Vice-présidente, location commerce de détail, FPI Cominar


8 h 05
L’AVANTAGE CONCURRENTIEL DE MONTRÉAL :
QUELS SONT LES MOTEURS ÉCONOMIQUES QUI FACILITENT SA CROISSANCE?

Les principaux facteurs qui caractérisent actuellement de nombreuses villes florissantes sont les suivants : une gamme diversifiée de moteurs économiques vigoureux, ainsi qu’une population et une culture dynamiques qui inspirent et qui attirent un large éventail de résidents instruits. Ceci étant, comment la ville de Montréal se classe-t-elle à cet égard? Quels avantages concurrentiels offre-t-elle? Quels sont les secteurs d’activités qui affichent les plus hauts taux de croissance? Cette croissance est-elle durable? Quels sont les pronostics pour les prochaines années?

Conférencier :
Christian Bernard
, Économiste en chef et Vice-président du marketing et de la communication, Montréal International

 
PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation

8 h 30
COMMENT L’ÉVOLUTION DES TECHNOLOGIES MODIFIERA-T-ELLE LA FAÇON DONT NOUS UTILISONS L'ESPACE?

Prévoir avec précision ce qui arrivera dans un secteur d'activité donné tient de l’exploit. Pourtant, tout exercice de planification stratégique repose sur l’établissement de bons pronostics. Tout compte fait, une décennie, cela se passe très vite. Cependant, compte tenu de l'accélération du changement, nous pouvons nous attendre à l’émergence d’innovations technologiques hautement perturbatrices au cours des années à venir. Quelle incidence ces innovations auront-elles sur nos besoins d'espace, directement et indirectement?

Introduction :
Luciano D'Iorio, Directeur général, Cushman & Wakefield

Conférencière :
Melanie Kirkwood Ruiz
, Chef de l’Information, Amérique, Cushman & Wakefield


9 h 00
APERÇU DU MARCHÉ DE LA LOCATION :
QUELLES FURENT CERTAINES DES TRANSACTIONS LES PLUS MARQUANTES?

Quelles furent certaines des transactions de location les plus marquantes au cours des douze derniers mois dans les marchés de bureaux, de la vente au détail et industriel dans la Région du grand Montréal? Qui sont les locataires qui ont conclu ces transactions? Où se situent les LNE en ce moment, et dans quelle direction se dirigeront-ils, vraisemblablement, en 2018? Cette présentation examinera certains des principaux facteurs qui ont influé sur les motivations des parties impliquées et d’autres éléments qui ont mené à la réussite de ces transactions.

Conférencière :
Martine Sirois
, Directrice, Recherche, évaluation et services conseils-gestion des impôts fonciers, Groupe Altus

 
PRÉSENTATION DE LA CONFÉRENCIÈRE - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation
9 h 30
TARGET, FUTURE SHOP ET SEARS ONT FERMÉ BOUTIQUE : COMMENT LE MARCHÉ PARVIENT-IL À COMBLER CES ESPACES?

Bien que l’implantation d’une écurie au sein de votre centre commercial puisse paraître loufoque, l’effondrement et la disparition d'institutions comme Sears forcent les propriétaires à réaménager l'espace vacant laissé derrière elles et à offrir des « expériences » novatrices afin d’attirer les clients. À l'ère du commerce électronique, quels sont les types d’expériences dont les consommateurs sont les plus friands? Comment les mettre en place pour attirer les clients vers les centres commerciaux et les magasins? Les centres commerciaux connaissent une métamorphose sans précédent. Certains des plus importants propriétaires et exploitants de centres commerciaux exposeront leurs perspectives sur cette tendance et expliqueront ce qu'ils ont fait pour combler les espaces vacants.

Denis Paquin

Jean Laramée

Domenic Vincenti

Animateur :
Denis Paquin
, Associé, Fasken S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Conférenciers :
Jean Laramée
, Vice-président exécutif, développement, FPI Cominar
Domenic Vincenti, Président, Intella Immobilier

 
PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation

10 h 10
RAFRAÎCHISSEMENTS

10 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir A1, A2 ou A3)
SÉANCE A1
LE MARCHÉ DES BUREAUX CONNAÎT UNE ACTIVITÉ SOUTENUE : QUE CELA SIGNIFIE-T-IL
POUR LES TAUX D’INOCCUPATION, L’ABSORPTION ET LE DÉVELOPPEMENT?

Cette séance examinera la performance du marché des immeubles de bureaux du centre-ville de Montréal, par rapport au
sous-marché du Centre-de-l’Île et de la périphérie. Quelle est la quantité d’espace inoccupé, en ce moment, sur le marché? Quel impact les nouveaux immeubles auront-ils sur le marché? La demande absorbera-t-elle la majorité des nouveaux espaces? Comment les immeubles de catégorie performent-ils par rapport à ceux de catégorie B? Où les LNE se dirigent-ils en ce moment? Quelles sont les tendances qui se dessinent à long terme, compte tenu des nouveaux projets en cours de développement? À quoi pouvons-nous nous attendre en 2018?

Erik Langburt

Andrew Bissett

Max Francischiello

David Salomon-Lima

Colin Worrell

Animateur :
Erik Langburt
, Vice-président principal, Ventes, l’investissement et location, Cushman & Wakefield

Panel :
Andrew Bissett
, Vice-président exécutif, JLL Services immobiliers
Max Francischiello, Président, Services Immobiliers Asgaard
David Salomon-Lima, Directeur, location de bureaux - Québec, Ivanhoé Cambridge
Colin Worrell, Directeur général-location, FPI Allied

 
PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation

SÉANCE A2
NOUVELLES RÉALITÉS: ENTREPRISES EN DÉMARRAGE, BAUX FLEXIBLES, LA NOUVELLE TAXE SUR LE REM: COMMENT ADAPTER SON BAIL ET BIEN SE PROTÉGER?

En raison de l’évolution rapide des conditions du marché actuel, le bail commercial doit être adapté afin de parer à un futur imprévisible et potentiellement à unralentissement économique. Les entreprises en démarrage requièrent également des baux flexibles car elles peuvent rapidement faire face à des difficultés commerciales. Dans ces circonstances, comment un locataire peut-il négocier le bail afin d’obtenir la flexibilité pour faire face aux défis du marché? En revanche, et pour se protéger, le bailleur a besoin de garanties. Quelles sont les forces et les faiblesses comparatives entre les cautionnements, les dépôts de sécurité, les lettres de crédit et quelles sont les autres formes de protection à être considérées par le bailleur? D’autre part, quel est l’impact de la nouvelle taxe sur le REM en louage commercial pour le bailleur et pour le locataire et comment le bail devrait-il refléter cette nouvelle réalité?

Anne Boutin

Elias Benhamou

Julie Lanteigne

Manon Parisien

François Viau

Animatrice :
Anne Boutin
, Avocate, Anne Boutin Services Juridiques 

Panel :
Elias Benhamou
, Associé, Davies S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Julie Lanteigne, Associée, Lapointe Rosenstein Marchand Melançon,S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Manon Parisien, Vice-présidente principale et chef de l’exploitation, Consultants Immobiliers Aurora Inc.
François Viau, Associé, Gowling WLG S.E.N.C.R.L., s.r.l.


SÉANCE A3
LE MARCHÉ DE L'EST-DE-L’ÎLE DE MONTRÉAL :
POURQUOI CONNAÎT-IL UNE TELLE CROISSANCE ET UN TEL DÉVELOPPEMENT? QU’EN EST-IL DE LA PERFORMANCE DU MARCHÉ DE LA LOCATION?

Cette séance fournira des pistes de réflexion concernant la forte croissance du marché de l'Est-de-l’île de Montréal. Suite à l’annonce du prolongement de la ligne bleue du métro, de nombreux propriétaires présents dans ce marché se préparent à un boum immobilier. Le marché de l'Est-de-l’île a longtemps été boudé, étant surtout considéré comme un secteur voué à l'industrie lourde et ayant une grande proportion de ménages à faible revenu. Cette situation est appelée à changer car les maisons y sont plus abordables que dans les secteurs environnants, ce qui attire de nouvelles familles et rajeunit du même coup le bassin de la main-d’œuvre. Dans ce marché, la présence de travailleurs qualifiés est un facteur essentiel pour la croissance et la pérennité des entreprises. Ce revirement est de bon augure pour toutes les classes d'actifs. Ce panel examinera cette nouvelle tendance sous plusieurs angles.

Tom Godber

Éric Fortier

Christine Fréchette

Ron Rayside

Pierre-Olivier Simard

Animateur :
Tom Godber
, Associé, Marchés des capitaux, Avison Young

Panel :
Éric Fortier
, Directeur principal location, portefeuille de l’Est du Canada, La Corporation Cadillac Fairview Limitée
Christine Fréchette, Présidente-directrice générale, Chambre de commerce de l’Est de Montréal
Ron Rayside, Architecte, associé principal, Rayside Labossière, Architecture, Design, Urbanisme
Pierre-Olivier Simard, Vice-président, ventes et développement des affaires, Groupe C. Laganière

 
PRÉSENTATION DES CONFÉRENCIERS - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation

11 h 40
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir B1, B2 ou B3)
SÉANCE B1
L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL : COMMENT LES HABITUDES DES
CONSOMMATEURS CHANGENT-ELLES? LES PROPRIÉTAIRES ET LES DÉTAILLANTS PEUVENT-ILS
INNOVER DAVANTAGE?

Le marché du commerce de détail continue de connaître une période de mutation marquée par diverses perturbations. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette évolution. Cette séance examinera quelques-unes des grandes tendances du point de vue des consommateurs, des détaillants et des propriétaires. Compte tenu de la croissance du commerce électronique, quelles stratégies de type « multicanal » les détaillants exploitent-ils? Comment les centres et les mégacentres commerciaux se transforment-ils pour attirer les consommateurs d’aujourd’hui, d’une grande diversité démographique? Comment les détaillants traditionnels s’adaptent-ils dans les environnements urbains? Quelles sont les innovations qui font leur apparition sur le marché, de la part des propriétaires et des locataires?

Sonia Gagnon

Sylvain Boissy

Lili Fortin

Jean Landry

Christopher Rundle

Animatrice :
Sonia Gagnon
, Présidente, Agence SGM

Panel :
Sylvain Boissy
, Directeur du développement et du franchisage, Groupe MTY
Lili Fortin, Présidente & chef des opérations, Boutique Tristan
Jean Landry, Vice-président, location, centres commerciaux, Ivanhoé Cambridge
Christopher Rundle, Vice-président associé, Courtier immobilier, CBRE Limitée

 
PRÉSENTATION DE LA CONFÉRENCIÈRE - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation

SÉANCE B2
LA NÉGOCIATION DES BAUX DANS LE MARCHÉ ACTUEL :
COMMENT COMPRENDRE LES ENJEUX, RÉSOUDRE LES PROBLÈMES CLÉS ET CONCLURE LA TRANSACTION

Quels sont les enjeux et les points de friction qui surviennent le plus souvent lors des négociations, dans les conditions actuelles du marché, et quels sont les arguments qui sont utilisés par les parties pour trouver un terrain d’entente? Comment déterminer le LNE dans le contexte de location actuel? Quels sont certains des principaux problèmes soulevés lors des négociations, en ce moment? Que peut-on faire pour résoudre ces différends? Existe-t-il des procédés créatifs permettant de clore une transaction plus facilement, et avec succès? Quels sont les styles de négociation qui peuvent être particulièrement efficaces? Est-il important de circonscrire les résultats souhaités, avant le début des négociations? Combien de temps faut-il pour finaliser une transaction? Dans quelles circonstances un propriétaire offrirait-il une mesure incitative ou une allocation, dans le marché actuel? Comment les transactions et les activités de location peuvent-elles être influencées par différents types de gestionnaires d’actifs?

Nathalie Bédard

Philip Belliard

Harry Brennan

Nicolas Desourdy

Kathleen McGuigan

Animatrice :
Nathalie Bédard
, Associée, Donati Maisonneuve S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel :
Philip Belliard
, Directeur général principal, location, Conseillers immobiliers GWL Inc.
Harry Brennan, Directeur, location, Le Groupe Redbourne
Nicolas Desourdy, Vice-président exécutif et Associé, location, Carbonleo 
Kathleen McGuigan, Directrice, services clients, Oberfeld Snowcap


SÉANCE B3
LES DERNIÈRES TENDANCES DANS L’IMMOBILIER À HAUTE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE : LES SECTEURS DES
CENTRES DE DONNÉES, DES CHAÎNES DE BLOCS ET DU CANNABIS 

La nouvelle économie a soif de pouvoir. Le Québec possède un avantage inhérent sur de nombreuses autres provinces et États Américains en ce qui concerne notre capacité hydroélectrique abondante et sa nature renouvelable. Le monde est venu à notre porte pour contracter notre pouvoir et nos biens immobiliers. Quelle est la réalité de la demande des principaux secteurs des centres de données, des chaînes de blocs sans oublier le cannabis et que devrions-nous prévoir pour chacun d’entre eux au cours des trois prochaines années ? Parmi ces secteurs en émergence rapide, lesquels présentent de fortes opportunités dans l'immobilier et comment notre industrie devrait interpréter les risques inhérents de chacun.

David Cervantes

Todd Coleman

Philippe Dépault

Massimo Iamello

Animateur :
David Cervantes
, Premier vice-président, service conseils et transactions; Chef de pratique, Canadienne Solution Centre de Données, CBRE 

Panel :
Todd Coleman
, Président et chef de la direction, eStruxture Centre de Données
Philippe Dépault, Directeur général, Maitri, Hikubrands
Massimo Iamello, Directeur, assurance et conseillèrs; TMT Leader, Deloitte Québec  


12 H 40
REPAS DU MIDI INFORMEL

 


13 h 35
TABLE RONDE JURIDIQUE SUR LES TENDANCES DU MOMENT ET LES PROBLÈMES COURANTS EN 60 MINUTES

Courtes séances animées qui couvriront en rafales divers sujets parfois nébuleux que l’on croise inévitablement dans le processus de location. Chaque question sera abordée par un juriste chevronné, en environ cinq minutes, ce qui engendrera certainement un débat impliquant les autres experts, et l’auditoire. Parmi les points abordés, mentionnons:  

  • Sois calme, man : le pot et l’immobilier
  • Sois calme, man, j’ai dit : le pot en milieu de travail
  • Croyez-le ou non, la publication du bail n’est pas une solution à tout!
  • Les petits payent pour les grands? Les clauses « net des majeurs » rien de plus normal
  • Intégrer une plus grande flexibilité dans votre bail : option d’expansion, droit de premier refus, droit de première offre  –  ou toutes ces options?

Stéphanie Beauregard

Steven Chaimberg

René Gauthier

Conférenciers :
Stéphanie Beauregard
, Avocate en immobilier, Delegatus services juridiques inc.
Steven Chaimberg, Associé, Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l.
René Gauthier, Associé, Cain Lamarre S.E.N.C.R.L., s.r.l.


14 h 45
SÉANCES SIMULTANÉES (Choisir C1, C2 ou C3)
SÉANCE C1 
LE MARCHÉ DE LA LOCATION INDUSTRIELLE EST EN FORTE PROGRESSION :  POUR QUELLE RAISON? DANS QUELS SOUS-MARCHÉS? 

Cette séance débutera par un bref aperçu de la demande dans le marché industriel montréalais, sous deux angles : la logistique et l’entreposage, d’une part, et les usages plus lourds, d’autre part. La séance abordera ensuite la révision et l’analyse les différents
sous-marchés : Laval, la Rive-Nord, la Rive-Sud et l’Ouest-de-l’Île. Comment chacun d’eux performe-t-il? Quelles sont les raisons
sous-jacentes de leurs forces ou de leurs faiblesses? Quelles sont les transactions récemment conclues qui sont dignes de mention? Quel type d’espace devient obsolète et quel type d’espace demeure viable? Comment les besoins des locataires industriels évoluent-ils et quelles sont les initiatives récentes mises en œuvre par les propriétaires pour répondre à ces besoins? Quel est le niveau de croissance du secteur de la logistique? Dans quelle mesure les achats en ligne affectent-ils cette tendance?

Robert Cressaty

Jerry Coviensky

Jean-Marc Dubé

Robert Giglio

Gabrielle Saine

Animateur :
Robert Cressaty
, Président et directeur associé, Services Conseils Landmark

Panel :
Jerry Coviensky, Architecte, Associé principal, GKC Architectes
Jean-Marc Dubé, Premier vice-président, chef de pratique, Colliers International
Robert Giglio, Vice-président, location et services immobiliers, Broccolini
Michael Matthews, Vice-président, location et gestion d’actifs, Olymbec
Gabrielle Saine, Vice-présidente, NAI Terramont Commercial

 
PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER - Cliquez ci-dessous pour télécharger la présentation

SÉANCE C2
QUEL SERA L’IMPACT DES PROJETS DE TRANSPORT COLLECTIF (DONT LE REM ET LE
PROLONGEMENT DU MÉTRO) SUR L'IMMOBILIER?

Les projets de transport collectif peuvent avoir des incidences variées sur les objectifs de développement économique d'une collectivité, par exemple sur la productivité, l'emploi, l'activité commerciale, la valeur des propriétés, le niveau d’investissement et les recettes fiscales. Le transport collectif est une composante importante de l'économie, en tant que catalyseur du développement. Les projets de transport collectif sont d’autant plus importants que l'économie actuelle est de plus en plus liée à la mobilité des personnes, des biens et de l'information. La corrélation entre la quantité et la qualité des services de transport collectif et le niveau de développement n’est plus à démontrer. Les conséquences les plus évidentes sont une accessibilité accrue aux marchés, à l'emploi et aux investissements. Comment évolue la courbe de la demande immobilière quant aux actifs et au développement axés sur le transport collectif?

Adina Georgescu

Pierre-Jacques Lefaivre

Roger Plamondon

Yves Sanscartier

Animatrice :
Adina Georgescu
, Associée, Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Panel :
Pierre-Jacques Lefaivre
, Vice-président exécutif, Groupe Mach
Roger Plamondon, Président, développement immobilier et acquisitions, Broccolini
Yves Sanscartier, Président et chef de la direction, Galion Gestion et Développement


SÉANCE C3:
L'AVENIR DU TRAVAIL - 
LES MILLÉNAIRES ONT CHANGÉ VOTRE MONDE, LA GÉNÉRATION Z EST SUR LE POINT DE LE BOULEVERSER!

 

Les millénaires se font doubler! Les spécialistes en marketing ciblent maintenant une nouvelle génération de jeunes qui progressent rapidement en nombre et en influence, soit la génération Z. Les experts ne s’entendent pas sur la tranche d'âge exacte de la génération Z, mais la plupart s'accordent pour dire que ses membres sont nés après 1990, ce qui en fait le plus grand groupe générationnel en Amérique du Nord. Voici quelques caractéristiques des membres de cette génération: ils veulent changer le monde; les diplômés universitaires de deuxième et troisième cycles sont moins importants pour eux; ils ont davantage le sens de l’entreprenariat que les millénaires; et ils sont « sur-connectés » numériquement. Les membres de la génération Z font plusieurs choses à la fois sur au moins cinq écrans différents, mais ils préfèrent travailler de manière indépendante. Quel impact auront-ils sur vos actifs immobiliers?

Sandra Neill

Alain De Moscovaki

Alexandre Fredette

Gilbert Lefebvre

Tatyana Sophia Mazzone

Animatrice :
Sandra Neill
, Associée, Design Intérieur, Stratège en milieu de travail, Lemay

Panel :
Alain De Moscovaki,
 Président, Arobas Personnel
Alexandre Fredette, Courtier Immobilier commercial, Avison Young
Gilbert Lefebvre, Vice-président Québec, Teknion
Tatyana Sophia Mazzone, Présidente, McGill Real Estate Club


15 h 45
LE MARCHÉ DE LA LOCATION AU COURS DES DOUZE PROCHAINS MOIS :
QUELLES INNOVATIONS LES CHEFS DE FILE DE L’INDUSTRIE PRIVILÉGIENT-ILS POUR LEURS PROPRIÉTÉS ET LEURS STRATÉGIES DE GESTION D’ACTIFS?

Cette discussion portera sur le développement des stratégies de location adoptées par les propriétaires pour attirer des locataires, que ce soit par des travaux de rénovation qui sortent de l’ordinaire, ou en misant sur le caractère exceptionnel de leur immeuble. Les discussions porteront sur un large éventail de sujets, y compris l’importance de la qualité de l’exploitation immobilière pour retenir les locataires et améliorer l’image de marque du propriétaire dans un marché de location très compétitif, et comment les propriétaires utilisent les rénovations créatives et le positionnement de leurs immeubles afin d’attirer des locataires. Quels sont les moyens les plus efficaces d’accroître la valeur de vos actifs existants tout en fournissant une plus grande valeur à vos locataires? Quelle est l’importance de la rétention des locataires pour les propriétaires et les gestionnaires d’immeubles? Si la rétention des locataires est cruciale, quelles sont les pratiques qui devraient être adoptées vis-à-vis des locataires en cours de bail? Quels sont les critères et indicateurs clés qui sont utilisés par les propriétaires pour évaluer la performance de leur portefeuille immobilier? Les innovations technologiques sont en voie de transformer le monde dans lequel nous vivons et ce, beaucoup plus rapidement que nous ne l’aurions jamais imaginé. Pensez aux impacts qu’elles auront sur le marché de l’immobilier, tels que ceux qu’a eus AirBnB sur le marché hôtelier ou WeWork sur le marché des espaces de bureaux classiques. AliBaba, Shopify, Amazon et les autres plateformes de commerce électronique sont en train d’altérer le commerce de détail, de manière irréversible. Comment les propriétaires immobiliers peuvent-ils adapter leurs immeubles et leurs stratégies de location dans cette ère d’innovation et de perturbation constante?

Manon Larose

Sylvain Cossette

Richard Hylands

Danielle Lavoie

Animatrice :
Manon Larose
, Vice-présidente, Location commerce de détail, FPI Cominar

Panel :
Sylvain Cossette
, Président et chef de la direction, FPI Cominar
Richard Hylands, Président, Corporation Immobilière Kevric
Danielle Lavoie, Vice-présidente principale et directrice du portefeuille, Est du Canada, La Corporation Cadillac Fairview Limitée


16 h 30
CLÔTURE